27/04/2014

Insomnie, mon expérience et surtout les remèdes


Bonjour, je m’appelle Sarah, j’ai 24 ans et je suis insomniaque. Je dirais même que je souffre de Jet Lag 24h/24. Irritabilité, cernes, poches, migraines sont mon quotidien, voici mon récit de grande insomniaque. 

Je vous rassure, vous êtes bien sur un blog beauté et pourtant, c’est bien de repos et de sommeil dont nous allons parler aujourd’hui. Figurez-vous que le sommeil est étroitement lié avec la thématique beauté, j’avais donc très envie d’aborder ce mal qui nous ronge et nous défigure : l’insomnie.

Ici vous n’entendrez pas : "Lève toi tôt 3 jours de suite et tu verras que tu vas finir par te recaler et dormir" Non monsieur, un ou une insomniaque est capable de ne pas dormir pendant des jours et des jours malheureusement. Je ne vous ferai donc pas la morale, je vais tenter de vous aider en vous racontant mon expérience avec l'insomnie et en détaillant comment je lutte au quotidien contre cette maladie. Pour moi, c’en est clairement une.

J’ai remarqué qu’avec mes copines de la blogo et du web en général (instagramettes je vous salue), nous échangions souvent des tips contre l’insomnie. Thé, homéopathie… chacun y va de son petit conseil. En terme d’insomnie je crois que je reviens de loin. J’ai tout essayé, en terme de méthode douce, et malheureusement rien n’a fonctionné à part trois petites merveilles qui ont changé ma vie. Attention, les médicaments dont je vais parler sont en libre service et je ne parlerai pas ici de prescriptions. Tout simplement parce que cela est interdit.

Tout d’abord, sachez qu’il y a deux types d’insomniaque :

  • Celui qui se réveille en pleine nuit et ne parvient plus du tout à se rendormir (cas numéro 1)
  • Celui qui met des heures avant de trouver Morphée et qui se retourne et rumine pendant des heures pour finalement tomber de fatigue vers 4h (cas numéro 2)

Ici, on parlera du deuxième profil, celui que je connais bien puisqu'il me concerne. Un problème d'endormissement. Une insomnie résultant d’un grand stress et/ou d’angoisses. Et oui, sous mes airs de fille souriante je suis en questionnement perpétuelle et la nuit est le moment où je réfléchis le plus.  Je suis persuadée que nous sommes nombreuses dans ce cas et il était de mon devoir d’apporter des réponses à cette plaie générationnelle. 


Je suis ce qu'on appelle une insomniaque chronique. C'est à dire que cela dure depuis des années. A contrario il y a des insomnies transitoires, qui se règlent plus facilement. Lorsque l'heure fatidique du coucher arrive, je trouve systématiquement quelque chose de "primordial" à faire : ranger ma chambre, écrire une liste de choses à effectuer le lendemain pour me rassurer, laver la cuisine (quoique), consulter toute la TL d'instagram, monter une vidéo vite vite, écrire cet article... bref, il y a bien plus intéressant à faire que de dormir non ? Pour moi dormir c'est une petite mort et une grande perte de temps. Je repousse donc toujours à plus tard l'heure du coucher.

Pendant des années je ne me rendais pas forcément compte que j’étais insomniaque. A l’époque d’MSN (Kassdédi à la génération 90) je me couchais déjà à 2H en ayant cours le lendemain au collège. Là encore c’était gérable. Mais finalement, j’ai toujours été décalée, autant que je me souvienne.

Ensuite, j’ai eu un travail et là c’était plus compliqué de ne pas être en forme. Dans le monde des grands la performance est de rigueur. J’ai commencé à remarquer que dès que j’avais un événement important (réunion avec le boss ou autres) j’étais incapable de me détendre et de trouver le sommeil. Nuit blanche sur nuit blanche... Je suis donc depuis toujours, une grande stressée.  Finalement, j’ai essayé de trouver des solutions, d’adapter ma vie, mon travail, à cet "handicap".  J’ai donc en partie pour cela décider de ne plus avoir des horaires de bureaux et de travailler depuis chez moi en construisant ma petite entreprise. Là encore c’était un leurre. Cela n’a fait que conforter et accentuer cette spirale infernale puisque je n'avais pas concrètement l'obligation de me lever tôt. Du coup, je m’endormais à 4h et me levait à 12h pour commencer ma journée de travail. Bad mood et problème de concentration étaient au rendez-vous.

Résultat, je finissais par travailler même la nuit, j’étais éreintée et pas forcément au max de mes capacités. 

Pendant des mois j’ai souffert de migraines, d’oreilles qui se bouchaient pendant des jours. La tête pleine de pression et très lourde. Bref l’horreur. J’en ai parlé à mon père Kiné, qui m’a envoyé vers une amie docteur en pharmacie qui m’a grandement aidé et qui a cerné mon type d’insomnie. Voici comment j'ai lutté et comment je lutte encore contre cette plaie. Des solutions à appliquer au quotidien pour venir au bout de vos nuits blanches.

Je prends désormais 3 types de remèdes
  • une cure de magnésium (bio) pour m’attaquer à la source du problème : l’anxiété et le stress. J’en prends trois fois par jour et cela permet d’arriver détendu à l’heure du coucher. C’est top !
  • Un cocktail de plantes (valériane, Passiflore, Lavande, Tilleul, Dolomite…)
  • Mais surtout, je prends de la mélatonine, molécule du sommeil qui me permet de retrouver un cycle normal. En gros, ce médicament est prescrit en cas de jet lag pendant un voyage par exemple et permet de réduire le temps d'endormissement. Cependant, il peut être utilisé pour recaler une personne. Sans aller à New York, je peux donc me sentir Jet laguée... Well well.

Bien entendu, ces 3 médicaments ne serviront (presque) à rien si vous n’adoptez pas une certaine « hygiène de vie »  à savoir :

  • Dormir dans un environnement calme ou utiliser des boules quies en cire naturelle (ceux en mousses ne valent rien et s’enlèvent dans la nuit en plus de faire mal)
  • Ranger et nettoyer son espace dodo (par exemple, je dors plus paisiblement dans un hôtel...)
  • Ne pas utiliser son lit pour autre chose que dormir (ne pas manger dessus, travailler etc…), votre literie doit être exclusivement réservée au repos.
  • Trouver des astuces pour rendre agréable le moment du coucher : bougies, huiles essentielles de lavande, fleur d’oranger sur l’oreiller.
  • Ritualiser le coucher. Je m'explique : Notre cerveau a ses petites habitudes et il assimile souvent un geste à l’endormissement, j’ai une amie qui s’endort dès qu'elle a placé ses boules quies (veinarde). Vous devez donc préparer votre coucher avec par exemple toujours le même processus : de la lecture, un bain, une boisson chaude... 
  • Evitez les repas copieux le soir et ne mangez plus rien quelques heures avant le coucher. La digestion difficile perturbe le sommeil.
  • Pas de sport après 17h
  • Evitez l'alcool et les boissons excitantes le soir (Team Coca Zero ADIOS)
  • Coupez TOUS les écrans 1 à 2h avant de se coucher. Je pense que c’est le point le plus compliqué à mettre en place puisque nous sommes toutes et tous de grands addicts aux social networks en tout genre, le pire pour moi étant instagram qui envoie tout plein d'images au cerveau et perturbe forcément le sommeil. Je dois scroller toute ma Timeline avant de pouvoir dormir. Et c’est également la première chose que je fais au réveil. Or la lumière des écrans empêche de dormir. Mettez votre appareil loin de vous, c'est la seule solution quand on est des junky du réseau social.

Si vous mettez tout cela en pratique, vous viendrez surement à bout de :  vos problèmes de concentration, la perte de mémoire, l'irritabilité, les cernes, les poches, les migraines, la prise de poid, le vieillissement prématuré de la peau, la dépression... alors ce n'est pas rien ! On s'y met ensemble ?
 
J’espère que ces astuces vous aideront à vous aussi trouver le repos. C’est tellement primordial pour notre vie de tous les jours. On a beau chercher des crèmes miracles, 8h de sommeil (à condition de s’endormir avant minuit) c’est tellement suffisant et réparateur. De plus, j'ai pu constater que les jours où je dors à des horaires normaux et suffisamment longtemps, je me lève avec beaucoup plus d'énergie et je me sens joyeuse.

Au delà des aspects superficiels que le sommeil nous apporte en terme de beauté, personnellement c’est allé beaucoup plus loin, en terme de santé et c’est pourquoi il faut absolument tirer la sonnette d’alarme. Je trouve qu’on en parle très peu et pourtant… dormir c’est la vie !

Certaines études prouvent d’ailleurs que nous avons plus de pensées suicidaires quand on ne dort pas assez, que le manque de sommeil est à la source de certains cancers et même d'hallucinations. Bref, l’insomnie c’est la plaie du 21ème siècle et on en viendra à bout ! Parole de Sooz.

Bon courage à tous et surtout n’hésitez pas à poser toutes vos questions en commentaire et à ajouter vos propres conseils, je ne suis évidemment pas parole d’évangile et je ne suis pas doc non plus, je parle juste de vécu.

Allez, au dodo l’asticot.

Share on:    Facebook Twitter

30 commentaires:

  1. Merci pour cet article, il va beaucoup m'aider et je me sens moins seule !
    Des bisous,
    Emy
    http://www.emy-enjoys.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est très nombreuses dans ce cas Emy ! Crois moi :)
      Bon courage à toi,
      Bisous

      Supprimer
  2. Merci beaucoup, a mon aussi ca va me filer un bon coup de pouce ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Anna ! Je t'en prie, je suis ravie que cela puisse t'aider :) Bisous

      Supprimer
  3. Personnellement je n'irais pas jusqu'à dire que je suis insomniaque mais je suis quelqu'un de très stressée et anxieuse dans la vie. Lorsque quelque chose s'est mal passé dans ma journée, je n'arrive pas à dormir le soir. Je me demande comment régler ce souci etc ... Ce qui fait que j'ai beaucoup de mal à m'endormir.

    Je vais essayer de tenir tes conseils mais certains seront compliqués car je fais du sport en "haut niveau" et donc je m’entraîne jusqu'à 21 h le soir.
    merci beaucoup de cet article, c'est vrai qu'on en parle pas assez sur la blogo !

    PS : Si tu as le temps, ça me ferait très plaisir que tu passes sur mon blog : http://aflowerygirl.wordpress.com
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Sarah!

    Merci pour ton précieux article, comme ça je pourrais au mieux me gérer (grande stréssée) et ma mère..
    Personnellement, j'ai découvert une méthode assez "spéciale" ce sont les vidéos ASMR (http://www.madmoizelle.com/asmr-videos-relaxation-216916) qui sont des vidéos "chuchotements" ou/et des bruits tout doux. J'aime beaucoup la chaîne de GentleWhispering https://www.youtube.com/user/GentleWhispering. Il faut tester plusieurs types de vidéos afin de savoir qu'elles sont celles qui vont été les plus bénéfiques. Celà devrait vous "masser intèrieurement", comme des "frissons"et vous apaiser afin de s'endormir...

    J'espère que celà aidera beaucoup d'entre vous!! Et merci encore Sarah!♥ des bisouuuuus ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waou Julie !! C'est trop efficace ce truc ça détend à fond (notamment les vidéos "no talking" avec juste les bruits de pinceaux http://www.youtube.com/watch?v=E5_7UMaoTnk je vais écouter ça cette nuit :) merci beaucoup pour ton aide ! ♥ Plein de bisous

      Supprimer
    2. Je suis ravie et soulagée que ça marche sur toi, parce que tout le monde n'est pas "sensible" ;) J'espère que tu as pu mieux t'endormir cette nuit.
      Bisouuus ♥

      Supprimer
  5. Ton article me rassure beaucoup.
    Je suis moi-même une grande angoissée du sommeil. Je ne souffre pas d'insomnies comme toi, mais j'ai un sommeil très perturbé : je dors certes, mais je me réveille la mâchoire verrouillée, les muscles crispés avec des migraines et des douleurs aux dents. Comme toi, je trouve que le sommeil c'est la petite mort. J'ai peur d'éteindre la lumière, non pas par peur du noir hein.
    Et depuis un an j'ai trouvé un bel équilibre. Tout va mieux dans ma tête et je DORS BIEN :) Le rêve moi qui était angoissée depuis le lycée.. ! (j'ai 26 ans !)
    Aussi, ne crois-tu pas que tu devrais changer certaines choses dans ta vie ? Et/ou t'attaquer à un soucis psychologique ? Car pour moi ça a été la clé du problème et vu que tu as l'air super angoissée tout comme je l'étais (et le suis toujours un peu !)

    Voilà :) En tout cas merci pour tes conseils et j'espère que les miens te servirons !!

    Bises !!

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article très intéressant!

    RépondreSupprimer
  7. j'ai aussi ce soucis la soit je ne trouve pas le sommeil de suite ou soit je me réveiller pendant la nuit mais trouve le sommeil 1h avant de me réveiller :/.. je peux faire des nuits blanches 3 x à suite et après je pense que mon corps est tellement out que je m'endors quasi directement si je me couche sur mon lit .. j'ai accumuler beaucoup de fatigue, ces derniers temps je rentrais et allais directement au lit mais en plus de l'insomnie il me faut très peu d'heure de sommeil alors je me réveillais à 1h en forme …je suis complètement décalé .J'ai été voir en pharmacie se qu'il conseillais et je dois pas faire de sieste la journée ( bus ou apres repas ) me coucher pas avant 22h 23h et je dois prendre un thé bonne nuit, et un médicament naturel ( Valverde ) avec ça j'arrive a bien dormir ( ou le matin je me sens plutôt reposer ) mais j'ai des migraine pas possible et j'arrive quand meme à me réveiller !! on arrivera un jour à bien dormir j'en suis sur !!! shah tous ce blabla pour dire l'insomnie c'est pas vivable alors courage aux gens comme nous

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Sarah!j'ai moi aussi des soucis de sommeil car trop de stress dans ma vie et le soir je n'arrive pas à m'arrêter de penser..pas faute de le faire la journée pourtant..cela fait 15ans que j'ai des soucis,depuis que j'ai eu un enfant....la mélatonine ,j'ai essayé pendant une semaine à 3 comprimés de 1,5mg,par jour,je n'ai ressentit aucun effet..est'il possible de savoir ce que tu prends et combien de mg ? En attendant je suis sous molécule chimique ( pas de somnifères car je ne veux pas de dépendance), et je pense essayer l'acunputure (remboursée chez un medecin généraliste) .merci pour ton article trés interessant en tout cas ,et ravie que tu partages ce souci avec nous car on est beaucoup à en souffrir..car oui c'est bien une maladie qui peut entrainer d'autres choses plus graves ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Olivia, je prends Chronobiane comme type de mélatonine :) 30 minutes avant de me coucher donc une seule fois par jour.

      Supprimer
  9. Coucou Sara !
    Merci pour ton article qui je pense va en aider plus d'une d'entre nous !!
    Je voulais savoir, si par hasard tu pouvais nous donner le nom du magnésium que tu prends ? Car il y en a tellement qu'on s'y perds je trouve !! Et idem pour les plantes ? Tu les prends sous quel forme ?! Infusion ? Gélules ? Désolé pour mes multiples questions !
    Bon courage à toi en tout cas tu as l'air sur la bonne voie, et merci pour tes astuces !
    Belle soirée,
    Bises
    Maviedebrune

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends du bio mag saveur orange à croquer ! Concernant les plantes je prends des gélules de chez Santé verte "Som'L phyt" :) Bon courage !

      Supprimer
  10. J'ai trouvé ton article très intéressant et plein de conseils judicieux.
    Étant moi même une angoissée de la vie et une organisatrice compulsive, j'ai longtemps souffert (et souffre encore de temps en temps) de troubles du sommeil.
    Jusqu'au jour où j'ai décidé de prendre les choses en main et d'en parler à mon médecin.
    Avant, je mettais ça sur le compte de mes problèmes de thyroïde. J'avais de la chance, quelques médicaments aux plantes permettaient de me faire dormir mais le lendemain matin, je n'arrivais pas à me réveiller.
    Mon medecin m'a donc conseillé d'avoir une meilleure hygiène de vie, de me coucher à heures régulières, de ne pas manger trop le soir et surtout de consulter un psychanalyste pour m'aider à évacuer la pression. En toute franchise, dans les premiers temps j'étais un peu sceptique parce que raconter ma vie à un inconnu, ce n'est pas mon fort. Mais finalement, ça m'a vraiment aidée et j'ai vite retrouvé assez de quiétude pour m'endormir calmement le soir sans avoir peur du lendemain.
    Après, je me suis aussi mise aux tisanes "zen" et autres bougies parfumées. C'est ce que tu appelles le Rituel du coucher. C'est aussi très efficace et ça fait un bien fou.
    Et quand vraiment rien n'y fait et que l'insomnie reprend le dessus, je m'enfonce des écouteurs dans les oreilles et j'écoute le bruit des vagues.

    Voilà pour ma petite expérience d'insomniaque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Emeline, merci pour ton récit ! Je me reconnais également beaucoup dans tes propos. Big up aux bruits des vagues et autres pépites de youtube qui nous détendent pas mal :) Bises

      Supprimer
  11. Coucou Sarah, ton article est vraiment super. personnellement je suis dans le cas n°1 et c'est aussi extrèmement handicapant.
    Tu penses que tes conseils valent également ?
    Merci et à bientôt

    RépondreSupprimer
  12. Merci à toi pour tous tes conseils !! =)

    RépondreSupprimer
  13. Hello Sarah ! Je ne suis pas du tout concernée par ce problème, quand je suis dans mon lit j'ai aucun problème à m'endormir (en même temps, j'adore dormir ahah) ! Mais j'ai un petit truc que je fais les soirs ou le sommeil ne pointe pas le bout de son nez : je me met dans mon lit pour dormir, et je respire lentement, pour faire en sorte de "ralentir" mon coeur, et ça marche à tous les coups ! Car très souvent, je m'endors avec le coeur qui bat plutôt vite, et ça m'empêche clairement de dormir ^^
    J'espère avoir été utile, bonne journée à toi, bye :)

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ton partage d'expérience. Je dois dire que j'ai toujours eu de la peine à m'endormir, je me tourne et retourne dans mon lit pendant que mon chéri s'endort une fois la tête posée sur l'oreiller. Le chanceux!! Je vais essayer d'appliquer tes conseils, mais c'est sur que se passer d'Instagram avant le dodo ça va pas être facile.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai 12 ans et je me souviens de toujours m'endormir un peu tard ...
    Avec beaucouuuuup de stresse dans ma vie, mes nuits sont de vrais calvaires.
    Mes notes baissent, j'ai des hallucinations (j'ai l'air complétement folle quand on pleins cours je me bouche les oreilles croyant entendre des bruits me faisant peur comme si il se passait alors qu'il ne se passe rien du tout ou quand je me sens horriblement vidée, comme dans un rêve ou n autre monde, hou làlà ....)
    Je suis irritable, cernée et tous le blabla, je passe trop de temps sur mon amoureux : mon IPod.
    Et la nuit je mange, je regarde des films, je lis, je glandouille bref tous cela pour arriver à ce résultat :
    M'endormir à 1 heure quand je suis biiiien fatiguée à cause de mes heures de danse, ou alors 2 h, 3 h, 4 h, 5 h, 6 h, ... Bref de bonne grosse nuit blanche. Certains se plaigne de s'endormir à 11h du soir tandis que moi je m'endort vers 4 h du matin. C'est un peu embêtant quand certains arrête de danser (à mes cours de danse), qu'il vont à l'infirmerie, qu'ils restent chez eux et tous le blabla pour avoir dormit "seulement" 6 heures pendant la nuit tandis que mois seulement 1 h depuis des années.
    Mercii de me répondre et merci pour cet article :)
    Une grosse insomniaque marre d'être fatiguée et stressée.

    RépondreSupprimer
  16. Alors moi, ce qui a sauvé mes nuits, c'est que mon boyfriend m'a offert pour un Noël un oreiller ... Mais pas n'importe quel oreiller ! Un oreiller Carré Blanc tip top confortable, moelleux comme je les aiment, il a couté 150€ donc c'est quand même un beau cadeau. Il y a ajouté une petite housse d'oreiller toute mignonnette. Cet oreiller est devenu mon doudou, chaque soir c'est un plaisir de ouf de le retrouver. Genre je pose ma tête dessus et en quelques minutes je m'endors. Ce qui était loin d'être le cas avant ou je tournais et retournais dans mon lit des heures durant, et finissait par geeker sur mon portable pendant 2h (le truc à justement surtout pas faire... ça m'est même déja arriver de rêver de candy crush à cause de partie enflammées que j'avais fait avant de me coucher, la tarée quoi !).

    Voila pour mon petit conseil à moi :)
    Bisous la belle !

    Elise PommePrunelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle Elise !! Ça fait très plaisir de te voir par ici :) Concernant les oreillers à 150€ j'ai fait la même chose en me choisissant la crème de la crème au BHV, résultat, je n'arrivais pas plus à dormir et je l'ai rendu deux jours après, culpabilisant de mettre autant d'argent pour au final... ne pas dormir. En tous cas, sympa ton copain, le coup de la housse etc c'est juste trop mignon :D Plein de bisous

      Supprimer
  17. Ah l'insomnie.. Le quotidien!
    J'ai le même type d'insomnies que toi et après quelques essais de traitements totalement abrutissants j'ai fini par faire a peu près la même chose que toi : avoir une vie plus saine, et essayer les traitements naturels. Je ne pense pas que ce soit fini pour autant, il y a des periodes ou je ne dors pas pendant plusieurs jours mais bon quelques nuits correctes c'est déjà ça de gagné!
    Pour moi ça s'accompagne malheureusement de crises d'angoisse, j'ai d'ailleurs fait un article de blog sur ce sujet, comme toi, pour "aider" a comprendre et a mieux appréhender ces moments..

    Bon courage et plein de bisous!

    http://www.fancykittenblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  18. Salut! Voici un groupe de discussion pour tout les insomniaques qui souhaitent s'occuper et se changer les idées durant ces longues nuits qui rythme notre quotidien . On vous attend 😊
    https://www.facebook.com/groups/1660691150862776/?fref=ts

    RépondreSupprimer
  19. Salut! Voici un groupe de discussion pour tout les insomniaques qui souhaitent s'occuper et se changer les idées durant ces longues nuits qui rythme notre quotidien . On vous attend 😊
    https://www.facebook.com/groups/1660691150862776/?fref=ts

    RépondreSupprimer
  20. Je n'arrivais pas à dormir la nuit et ces problèmes d'insomnie sont devenus de plus en plus fréquents. Je prends du Zolpidem depuis quelques semaines pour soigner mon insomnie et ça marche. Même si mon médecin ne veux plus me prescrire une autre ordonnance, c'est pas déjà un problème, je le commande en ligne sur www.Weightlosscure.net sans problèmes
    Sauf Zolpidem, je mets encore quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur oreiller ou sur couette. Si vous souhaitez parfumer l’odeur dans votre chambre, utiliser un diffuseur d’huile essentielle. La lavande a des pouvoirs calmants qui favorise le sommeil. On peut également utiliser cette précieuse huile dans un bain chaud.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour, a tu essayé la cohérence cardiaque pour réduire ton flux de pensé ? Il y a ça : www.mydodow.com . C'est comme un somnifère sauf que c'est pas un médicament.
    Une très belle semaine !

    RépondreSupprimer
  22. ABailo

    Bonjour à toutes,

    Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas là. J'ai 27 ans, ça va faire 10 and que j'ai des problèmes d'insomnies mais qui se régulaient, sauf depuis 5 mois maintenant où je ne parviens plus du tout à dormir. J'ai touché le fond et avec ça la dépression, les envies suicidaires je les ai, je n'arrive plus à me regarder dans le miroir, me sentant étrangère à celle qui avait tant de charme et qui depuis trop longtemps à deux poches des cernes des rides des paupières à moitié fermées... Remèdes de plantes, somnifères, antidépresseurs, respiration carrée, huile essentielle de lavande, rituels pour induire le sommeil, ASMR... Je connais et rien n'y fait... Je ne sais plus quoi faire, ce que je sais c'est que maladie est incompatible avec la vie.

    Si vous avez d'autre conseils encore.... Au moins je suis rassurée de ne pas être la seule...

    RépondreSupprimer

Awin