07/11/2018


Ma robe de mariée

C'est avec un léger pincement au coeur que je vous rédige cet article. Puisque c'est l'un des derniers sur le thème du mariage. Si Antoine est motivé, je vous montrerai sûrement son look pour aider vos petits maris et je clôturerai cette magnifique aventure par le plus important des articles selon moi : LA robe. Je me suis toujours imaginée dans une robe sans fioriture, simple mais avec un petit quelque chose de culoté. Souvent, les femmes disent "je cherche ma robe de princesse". Ce n'était pas forcément ma requête. Je voulais avant tout que les gens se disent "ah bah c'est tout Sarah cette robe". Je voulais être à l'aise, pouvoir danser et profiter de mon moment au maximum. Je voulais aussi que cette robe respecte ma morphologie donc adios les robes sirènes trop près du corps. Je recherchais quelque chose de fluide qui n'alourdisse pas la silhouette. Notamment au niveau des cuisses. Ce qui était sûr c'est que je voulais un dos nu. Pas forcément trop plongeant mais présent. Je savais aussi que je voulais des manches longues en dentelle. Il est important aussi de dresser la liste des éléments que vous ne voulez surtout pas. Par exemple : je déteste les corsets, les strass, les robes meringues avec plusieurs couches...

MES CREATRICES PREFEREES

Immacle, de loin ma marque préférée. Elle remporte la première place parce qu'en plus de proposer des modèles bohèmes vintage elle est espagnole. L'équipe est adorable et si je ne les ai pas choisi c'est simplement parce que 5 allers/retours à Barcelone pour les essayages ça allait un peu trop gonfler le prix de la robe.

 

Grace Loves Lace

 

Valenzuela Atelier


Flora Bridal

Il s'agit d'une marque Israëlienne créée en 2010 par Rinat Asher. La seule marque qui me fait aimer les paillettes sur les robes. Rinat fait ça avec beaucoup de classe et une touche orientale que j'aime énormément. Pour un look mi soirée mi mariée. Je vous la recommande en deuxième robe pour la piste de danse car elles sont vraiment festives !

Quand j'ai commencé à chercher LA robe parfaite, je ne connaissais que très peu de créatrices de robes de mariée. J'avais entendu parler de Delphine Manivet, Rime Arodaky et Laure de Sagazan. Les classiques. Mais justement, je n'avais pas envie de retrouver ma robe chez tout le monde. Alors j'ai fait un tour sur instagram pendant de longues nuits et au Andy Festival où j'ai découvert l'univers de Donatelle Godart. Coup de coeur immédiat ! Ambiance 70's et Madone.
Mi Virgin Suicide mi Jane Birkin, avec cette nonchalance que j'aime tant. Les modèles qui posent ont l'air de sauter du lit et d'être déjà prêtes. Un brin décoiffées, on dirait qu'un rien les habille. C'était vraiment l'effet que je recherchais. Ce côté 100% naturel avec cet effet "vous en mieux". Donatelle est à la fois ancrée dans son temps et un brin oldschool. Avec ses visuels désaturés, un peu estompés. Allez voir son insta il reflête vraiment la marque. Il ne m'en fallait pas plus puisque je ne voulais pas être déguisée, je voulais juste être moi. Le rendez-vous était pris quelques semaines après. Essayez de vous y prendre entre 6 mois et 1 an puisqu'il faudra compter 5 rdv environ. J'ai démarré mes essayages en Janvier 2018 pour un mariage en Août 2018, autant dire que je n'étais pas hyper en avance !

Au début, je suis venue seule, car je voulais avoir les idées clairs avant de faire venir une amie ou ma maman. Même si c'est super de partager ce moment à deux, on peut parfois se laisser influencer par les goûts d'une amie. Il vaut mieux faire confiance à votre feeling, et introduire la famille ou les copines pour le choix final. Par exemple quand vous hésiterez entre deux modèles, ce qui arrive (quasi) tout le temps. J'ai été chaleureusement accueillie par Julie, qui m'a merveilleusement conseillée et aiguillée par rapport à ce que je renvoyais comme style, mais aussi en ce focalisant sur ma morpho (même si je savais déjà que je ne voulais pas de robes moulantes). Elle m'a prise en photo sous toutes mes coutures pour que je puisse les revoir tout au long du processus et demander conseils autour de moi. J'ai essayé plusieurs robes mais à chaque fois, j'avais envie de changer un petit truc. J'aimais le haut et pas le bas ou vice versa. Ce qui ne pose pas de souci chez Donatelle puisque tout est modulable. On peut rallonger une manche, ajouter de la dentelle, faire en sorte que le décolleté soit plus profond... J'ai finalement opté pour un haut + jupe afin de remettre le haut pour d'autres occasions. Et je ne regrette absolument pas ! J'ai hâte de le reporter pour un baptême par exemple. Le haut fleurs des blés allait normalement avec une jupe droite (la jupe "deux danses") comme vous pouvez le voir sur le site. Mais je voulais quelques choses qui flottent quand je marche, qui bouge avec moi, qui tourne quand je danse et très fluide, avec quelques drapés. Du coup, Julie a eu la bonne idée de dépareiller le look. Elle m'a proposée d'enfiler le modèle "Ballade" et là c'était parfait !! J'ai simplement changé quelques détails du haut. Pour dégager un peu le cou et voir plus de peau, j'ai opté pour une découpe en coeur. Ni trop ronde ni trop V. Ca a apporté une touche de transparence supplémentaire à la robe qui était selon moi un peu fermée pour un mariage estival. Ce que j'adore, c'est que de loin, on dirait une robe en une seule pièce et au fur et à mesure de vos gestes, les gens découvrent un bout de peau. Tout en subtilité. Quand je jetais le bouquet par exemple, certains ont vu que c'était un haut et une jupe parce que le ventre apparaissait. J'adorais l'idée d'avoir une tenue deux en un. A la fois chic mais pas trop tradi, moderne et un brin audacieux ! Je me sentais à l'aise et avec de l'allure, tout en étant totalement moi.

Le top aux manches volantées (spanish vibes) est en dentelle de calais et crêpe de soie tandis que la jupe est en mousseline de soie. Les matières sont d'une grande qualité et j'ai tout de suite vu la différence en allant chez d'autres créatrices dont les finitions n'étaient pas aussi délicates. Je vous recommande 100 fois le showroom de Donatelle. Le voile vient également de la bas. Je l'ai choisi en plumetis pour trancher avec la dentelle car il aurait été compliqué de trouver exactement le même motif de dentelle et la même couleur. Du coup, j'ai joué l'aspect vintage avec un voile plus ivoire que la robe. Accroché avec un double peigne dans les cheveux, cela a accentué la touche espagnole que je souhaitais. 


 

5 CONSEILS A RETENIR


  1. Eviter de faire trop de boutiques. Vous allez brouiller votre esprit, semer le doute dans vos goûts et perdre du temps pour le reste de l'organisation. Vous savez sûrement ce qui vous plait, vous va (on est des filles, les robes ça nous connait, on sait déjà nos formes de prédilection). Faites déjà le tri sur internet, sceener sur instagram, faites des moodboard et allez-y avec les idées clairs pour ne pas vous faire influencer par les vendeuses. L'idée est de ne pas s'éparpiller parce que quand on prépare son mariage, chaque journée compte.
  2. Ne pas chercher à ressembler à telle ou telle fille sur qui vous avez vu votre dream robe, ne pas trop s'inspirer de pinterest ou des réseaux. Vous risqueriez d'être déçues et déguisées. Ce qui est beau sur votre meilleure amie ne vous ira pas forcément. 
  3. Ne vous fermez pas à une seule forme. Vous allez vous surprendre à essayer des modèles auxquels vous n'auriez pas forcément pensé. Même si il est bien de savoir ce qu'on veut, c'est bien aussi de tester quelque chose qu'on aime pas forcément pour confirmer son premier choix et en avoir le coeur net !
  4. Dissocier d'un côté la tendance de ce qui vous ressemble/va ! Ne partez pas sur un modèle trop tendance il sera vite daté, voir démodé. Par exemple, j'adore Grace Loves Lace avec les franges et la guipure très bohème mais c'est vraiment trop à la mode et marqué dans le temps donc éphémère. Dans 10 ans vous devez pouvoir regarder vos photos de mariage sans vous dire : MAIS c'est quoi ce look ? Et vos enfants pareil... Essayez d'opter pour de l'indémodable. Plus facile aussi pour matcher avec votre mari et la déco. C'est un tout.
  5. Ne demandez pas trop conseils. Personne n'aura le même avis que vous. Vous êtes celle qui vous connaissez le mieux. A part ma meilleure amie, personne n'avait opté pour le modèle que j'ai pris. Certains trouvaient la dentelle trop oldschool, d'autres préféraient une robe une pièce... et pourtant ! Suivez votre première impression. L'effet coup de coeur WAOU n'existe pas chez tout le monde. Ma robe est la première que j'ai testée et comme je n'ai pas pleuré comme dans les films je me disais "bon ba c'est pas encore le coup de coeur". Mais en fait, c'était tout simplement celle où j'étais la plus à l'aise. Alors je l'ai remise et j'ai compris... Il ne faut pas chercher trop loin. Se sentir belle et confortable c'est déjà énorme. Parfois quand on pleure c'est qu'on est déstabilisée face à l'image qu'on aperçoit. Vous devez vous reconnaitre et ne pas être en état de choc.
Crédits photos : Julien Navarre

Share on:    Facebook Twitter

7 commentaires:

  1. Super article ça donne vraiment envie de choisir une robe de mariée ! En revanche j’ai réellement craqué sur ta combinaison du mariage civile ! Tu pourrais nous donner quelques détails ?��

    RépondreSupprimer
  2. Tellement belle notre Sarah ❤ je me marie cet été. J'ai choisi ma robe et j'ai pensée à toi car tes tenues était juste parfaite! Je voulais quelque chose qui se rapproché de toi, mais finalement ce n'était pas fait pour moi! Je n'ai pas eu de coup de cœur sur ma robe, j'ai l'impression que c'est la robe qui est venue à moi, ma robe c'est le reflet de ma personnalité, tellement étrange ce sentiment. Mais c'était une robe sur laquelle je ne me serais jamais arrêté! En tout cas merci pour cette serie d'articles mariage, qui était très enrichissant et agréable à lire! Je ne laisse jamais de commentaires, je suis plus une abonnés de l'ombre. Je te suis depuis tes débuts et j'adore ton travail et tu deviens une merveilleuse femme, alors c'est que du plaisir de suivre ton évolution ��

    RépondreSupprimer
  3. On peut dire que c'est vraiment toi sur la photo, ton style. C'est épurée mais en même temps il y a pleins de détails folk (dentelle) et rock (manches tombantes qui me font penser à un blouson en cuir). En tout cas, ce sont de précieux conseils pour les futures mariées. J'espère qu'on pourra voir pour Antoine. En tout cas, ces photos on diraient qu'elles parlent avec les expressions sur les visages. Tu as été aidée par une Julie, ça m'étonne pas ce sont les plus adorables! :P Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
  4. Merci Sarah pour ce très joli article. Je me retrouve dans beaucoup de tes propos (choix de la robe seule dans un premier temps, crééer un moodboard sur pinterest,faire confiance à notre instinct, ne pas vouloir faire plaisir à tout prix aux autres, vouloir pouvoir réutiliser sa tenue pour d'autres occasions...) Je me marie en Janvier 2019 et ma tenue n'a pas été facile à trouver. Je dois avouer qu'en voulant me marier en hiver, je me suis pas mal compliquée la tâche lol. Comme toi j'ai opté pour un haut à manches longues en dentelle et pour le bas une jupe mi longue en dentelle. Ce qui est compliqué pour moi actuellement c'est le choix des chaussures, car mettre des escarpins en Janvier, je ne crois pas que ça soit une bonne idée LOL. Je suis donc à la recherche de petites bottines blanche. Je ne désespère pas :)

    RépondreSupprimer
  5. Très beaux récits pour expliquer comment choisir sa robe. Je me marie en juin 2019 et ma robe est cjosiie depuis février 2018.. Je sais c'est très tot, mais je suis allee en boutiqei juste pour regarder, me faire une idée et on m'a proposé d'essayer et j'ai eu le fameux "coup de cœur". La robe que j'ai choisie est la 1ere que j'ai vu en arrivant, elle était dans la vitrine. Je me sens bien dedans, je me sens belle et c'est le principal. Quand je suis dedans, j'ai l'impression que l'on s'embellit mutuellement (sans vouloir me vanter). Ce qui m'impressionne le plus, c'est que quand je regarde ma robe, ce n'est pas du tout le style de robe que je regardais de base pour être ma robe de mariée, mais au final je trouve que c'est celle qui me représente le plus. Hâte que cheri me découvre dans ma robe et hâte de le découvrir dans son costume (qu'il garde secret)

    RépondreSupprimer
  6. Très bons conseils et très beau témoignage! Il y a en effet, une GRANDE différence entre faire 3 pas dans un showroom et marcher, danser, sauter etc. Il faut être à l'aise et pouvoir bouger comme on aime.:)

    N'écoutez-pas systématiquement les conseils de votre mère, belle-mère, grand-mère ou de vos best friends. C'est avant tout à VOUS et à votre chéri que cette robe doit plaire. Si vous voulez un décolleté plongeant et que vous avez peur que Grand-mère ne s'en remette pas, optez par exemple pour un top à porter pendant la cérémonie que vous ôterez pour vos photos et la soirée ;) Et puis, profitez bien de ces essayages, c'est l'un des meilleurs moments des préparatifs !!!!

    RépondreSupprimer
  7. Très bel article et cette robe est tellement toi c'est vrai !
    Je me marie en juillet 2019 et je vais essayer des robes le week-end prochain ! J'ai tellement hâte ! Et en même temps je stresse un peu, j'ai pris 4 rdv (comme ma mère vient de loin exprès, j'ai envie de trouver ma robe absolument ce w-e là), j'ai peur justement d'hésiter entre trop de choix... On verra. Pour ma part, impossible que ma maman ne soit pas là dès le premier rdv :)

    RépondreSupprimer

Awin