10/03/2020


Mes conseils pour démarrer la boxe



Dans ma quête du sport parfait, j'ai exploré un bon nombre d'options. J'ai très longuement cherché  LE sport ludique qui me donnerait envie de ne rater aucun cours. Il y a eu la mode de la gym suédoise, du yoga, de la zumba (ça j'ai pas cédé)... On a toute eu envie d'essayer au moins l'une de ces disciplines. De mon côté, javais fait plus de 10 ans de danse et je ressentais le besoin de m'y remettre et de pousser un peu mon rythme cardiaque. Pouvoir à nouveau monter les escaliers sans m’essouffler attraper mon bus en courant et me sentir tonique et gainée. N'ayant pas trouvé de cours à mon goût dans le 15ème (oui parce qu'il faut que ça soit à côté de chez moi, sinon j'y vais 2 fois et ciao) RIP mon abo Neoness été 2016. J'ai donc essayé toutes les salles de sport de Paris en vain. Courir sur un tapis, faire du rameur, pousser de la fonte et rester sur une machine en restant concentré sur le culte de son corps, je n'y arrive pas. Et j'ai finalement entendu parler de la boxe "vas y Sarah tente ça va bien avec ton caractère" mmmh ok ? J'avoue que j'avais quelques réticences et plein d'à priori. Vais-je me casser les dents et le nez au bout de la première semaine ? Dois-je forcément aimer frapper sur les gens ? J'étais vraiment très loin du compte. Bref, j'y suis allée pour un cours d'essai et j'ai pris perpète. Depuis 3 ans, je pratique donc assidument la boxe, à raison de trois fois par semaine. Vous avez été très nombreuses à me demander de rédiger cet article mais je ne me sentais pas encore légitime pour donner des conseils. Aujourd'hui, la boxe et tout ce qu'elle représente font parties intégrantes de ma vie. Elle m'apporte énormément de choses, elle améliore l'estime de soi, elle joue sur la confiance en soi, le sentiment de sécurité (surtout pour une nana à Paris) et elle canalise les émotions. Je n'ai plus peur dans la rue, je me sens powerful... Bref, c'est fou les bénéfices qu'elle me procure. C'est tellement devenue une passion que j'annule même des lancements presse et évènements blogs pour ne pas rater mes cours du lundi, mercredi et samedi. Du jamais vu !

L'histoire de la boxe - le Noble Art :

La boxe n'est pas apparue au siècle dernier, c'est une discipline qui a beaucoup évoluée. Depuis 500 ans, les hommes se battent en un contre un. Au début, la boxe était pratiquée de manière clandestine, puis en 1891, la boxe devient noble grâce aux clubs britanniques et en particulier au marquis de Quinnsburry qui donne des règles de combat (durée des rounds, catégorie des poids, longueur du ring...)

Le matériel :


- Les bandes : elles permettent d'immobiliser votre poignet et protéger vos articulations. Elles ont aussi une fonction hygiénique pour faire barrière avec les gants et ne pas transpirer à même ceux-ci. Elles sont lavables et obligatoires sur les combats. Certaines personnes préfèrent les mitaines (plus rapides à enfiler) mais je trouve que ça ne protège pas suffisamment les articulations, le maintien est très moyen.

- les gants : ils permettent de protéger la main du boxeur et d'amortir l'impact. Il est préférable de les prendre en cuir plutôt qu'en synthétique. Le rembourrage n'en sera que plus efficace et vous pourrez les garder 10 ans vs 1 ou 2 ans pour ceux en plastique. Évitez Adidas etc ils ont beau être très esthétiques ils ne sont pas pro en boxe et pour une pratique assidue, ça ne tient pas du tout la route. Les gants se décomposent en trois parties : le pouce, les doigts et le poignet avec le scratch. Je vous recommande la marque Fairtex et la boutique Boxing Shop à République. C'est là que j'achète l'intégralité de mon matériel. Ils donnent d'excellents conseils. On choisit ses gants en fonction de son poid, l'unité de mesure est "Oz" (once en français) les petits gabarits doivent opter pour du 8 ou 10 oz et à titre informatif je porte des 10 oz et je suis un moyen gabarit :D

- Les protèges dents : si vous faites de la compétition, cet outil sera obligatoire. Pour ma part, j'ai tenté quelques sessions de sparing, mais après quelques coups dans le nez, je suis revenue aux cours plus safe sur les pattes d'ours (petit objet rouge ci-dessous) en binôme. On exécute chacune notre tour les mouvements montrés par le coach en rythme sur de la musique. Vu mon métier, il est compliqué pour moi d'avoir le nez cassé ou des dents en moins donc c'est l'option la plus adéquate pour moi...

- La brassière pour les femmes et les coquilles pour les hommes : le maintien de la poitrine est indispensable à la boxe puisqu'on est souvent sur la pointe des pieds entrain de sautiller lors des assauts. En compétition, il est également obligatoire de porter une coquille pour les hommes. (Nécessaire aussi : des ongles courts sur les mains et les pieds... au risque de se retourner l'ongle lors d'un middle kick (coup envoyé avec les jambes au niveau des cotes).


Les différentes disciplines :

- La boxe anglaise : C'est le type de boxe le plus ancien. On se bat uniquement avec les poings et c'est la discipline que je préfère. Même si dans ma salle on alterne avec quelques cours de boxe française pour solliciter les jambes et travailler tout le corps, je me sens proche des convictions de ce noble art à l'anglaise. Respect de l'adversaire, self control et valeurs sont les maitres mots de cet art martial.

- La boxe française : Elle apparait au milieu du 19ème et est aussi appelée la savate car on frappait initialement uniquement avec les jambes pour se défendre dans la rue. Les mains seront ajoutées plus tard, inspirée de la boxe anglaise et cette discipline deviendra le sport de combat pieds-poings par excellence en Europe.

- La boxe thaï :  Discipline très complète venue d'Asie. Ici, on peut frapper avec toutes les parties du corps : pieds, poings, coudes et genoux sont autorisées.

Les bienfaits et atouts de la boxe : 


Une séance de boxe dure en moyenne 1h30 et elle sollicite tout le corps car nous alternons entre cardio et renforcement musculaire. Dans ma salle, nous démarrons par de la corde à sauter et un circuit cardioboxing. Ainsi, on travaille notre endurance avant de passer au cours à proprement parler avec des assauts à la touche ou en shadow. On ne porte pas les coups au visage sauf lors des sparing mais il y a quand même de l'impact et l'occasion de se défouler sur les pattes d'ours. A la fin de la séance, nous terminons par 15 min d'abdos et de gainages et quelques minutes d'étirements. La boxe permet de travailler votre coordination (en retenant les longs enchainements), la précision, la concentration, la respiration, la souplesse et la musculature. C'est un sport ultra complet et c'est ce qui me plait le plus.

Pour ma part, la boxe me permet de réduire significativement le stress, je n'ai désormais plus aucun souci d'insomnie depuis que je me dépense suffisamment. Travaillant sur ordinateur toute la journée j'avais tendance à être très fatiguée psychologiquement mais pas physiquement. Je vois une énorme différence sur la manière dont je canalise mes émotions depuis que je pratique ce sport. En rentrant d'une séance je suis épuisée (bonne fatigue), mon estime de moi est boostée et je m'endors en quelques minutes. Je n'ai plus de problèmes de dos, je m'énerve moins... bref, tout benef pour Antoine.

Loin des clichés concernant les sports de combat, la boxe n'est pas un sport réservé aux brutes épaisses. A chaque cours, on apprend à encaisser les coups (on alterne des rounds de défense et attaque pour savoir d'où va venir le coup et apprendre au fur et à mesure sans trop craindre la blessure). Le coach est super bienveillant et nous invite à accepter et accueillir une frappe avec toute une gestuelle de protection avec les coudes pour les cotes etc... On apprend à gérer son énervement, la frustration et on développe énormément la maitrise de soi. Le but n'est pas de blesser l'autre, au contraire. Les plus anciennes ont à coeur d'exécuter à la perfection le mouvement avant de frapper le plus fort possible. Contrairement à certains hommes qui sont plutôt dans la démonstration de virilité (oui car il y a aussi des garçons dans notre cours ce n'est pas réservé aux filles contrairement à des "salles" de boxe bootcamp à l'américaine où une nana crie dans son micro pour te booster mais perso c'est plus agaçant qu'autre chose et ça devient vite un poulailler géant). Je vous déconseille les salles où on ne vous fait taper que sur un punching ball ou dans l'air en "shadow". C'est bien d'apprendre avec un binôme pour gérer les distances de bras, encaisser les coups et contracter son bras pour frapper vif et sec et pas mou dans les airs.

Bref, nous y a des mecs, mais curieusement (ou pas), ce ne sont pas les plus performants niveau cardio et certains ne tiennent pas l'entrainement HIIT de départ. Petite anecdote, j'ai emmené un copain qui a failli vomir alors qu'il était en grande forme physique. On se sent tellement puissante quand on arrive à encaisser un cours sans aucun problème. Pourtant, les premières semaines je ne pouvais plus bouger après un cours tellement j'avais de courbatures. Aujourd'hui je n'en ai plus du tout. Et c'est incroyablement satisfaisant. On progresse très rapidement !

Et la perte de poid dans tout ça ?


Vous l'aurez compris, la boxe m'apporte des bienfaits dans de nombreux aspects de ma vie, je ne vous ai même pas parlé de perte de poids car ce n'est vraiment pas ma priorité. Mais en moyenne, on dit qu'une séance peut vous faire bruler jusqu'à 900 calories. J'ai perdu 12 kilos avant le mariage avec 2 ans de pratique intense mais je faisais très attention à ce que je mangeais (je dinais à 19H et très léger, 0 viennoiserie ni pain blanc). Avec REZINE j'ai dû stopper pendant 6 mois et j'ai pas mal repris... Mauvaise nouvelle : le sport c'est 20% et l'alimentation 80 donc clairement, ne placez pas tous vos espoirs dans le sport. Le but ultime n'est pas de maigrir mais de prendre soin de votre santé et de votre esprit. Le reste n'est qu'une heureuse conséquence mais pas une fin.

En ce moment d'ailleurs, je prends du muscle et je grossis sur la balance mais il ne faut pas du tout se fier au chiffre, c'est un très mauvais indicateur. Et je ne m'en soucie plus du tout. Je me sens tonique, invincible, j'ai enfin confiance en moi et ça vaut tous les kilos du monde. 

Je ne peux que vous recommander cette discipline si vous avez envie de gagner en confiance, en endurance et si comme moi vous avez besoin de dépenser votre énergie pour dormir correctement.

N'hésitez pas à me poser vos questions si j'ai oublié d'aborder un point qui vous intéresse.

P.S : je montre ma salle de temps en temps en story mais je ne la cite volontairement pas ici car c'est mon moment à moi, j'ai envie de le garder pour moi et le but n'est pas de forcément choisir la même mais de trouver la salle la plus pratique et proche de chez vous pour être régulières. Mes coéquipières me coupent la tête quand je montre trop le lieu car les cours sont déjà overbookés. J'avoue, je crains leur crochet du bras arrière. 

Big up à mes rocky <3



Share on:    Facebook Twitter

1 commentaire:

  1. Super article Sarah! Merci
    Niveau tarifs tu peux nous en dire un peu plus sil te plaît?
    Merci

    RépondreSupprimer

Awin