20/04/2016

I'm not old I'm vintage !



26 ans. Le 30 mars dernier j'ai eu 26 ans. Je ne bénéficie plus des réductions -26 ans (damn). SNCF, carte étudiant, réduc au cinoch ou au musé, ADIEU. On ne peut plus me faire la blague du quart de siècle (merci bien), je suis désormais dans la pente des "vers les 30" (damn bis). Mais rien n'a vraiment changé... J'ai toujours 3 cheveux blancs depuis mes 23 ans, toujours des cernes et beaucoup de mal avec les nuits blanches. Mais j'y travaille. 

Fêter mon anniversaire avec mes amis, c'est quelque chose de très récent pour moi. Ca doit faire tout au plus 4 fois que je l'organise où qu'on me l'organise. Je n'aime pas trop l'imprévu et donc les surprises. Je n'ai pas 50 copines, j'ai des amis chers à mon coeur. Les mêmes depuis le collège. En amour comme en amitié je suis très compliquée mais surtout fidèle. Et puis de toute manière j'aime pas grandir. Vieillir je m'en fiche. Mais c'est surtout grandir le souci. Depuis que j'ai plus un âge en dizaine, je bad à l'approche du jour j. Et puis finalement... J'ai juste passé une super soirée en compagnie des gens que j'aime ! Une quinzaine d'invités. Juste ce qu'il faut pour s'amuser mais discuter avec tout le monde et profiter de leur présence. Je n'ai jamais été une adepte des big party. Projet X très peu pour moi :D J'aime les apéro dinatoires en petit comité. Je ne bois pas, je ne danse pas (ou en tous cas pas au milieu de mon salon avec du monde autour), je suis boring une nana normale.

Si les autres années j'avais opté pour une déco girly, une sweet table et un cake de fou avec du make up dessus, cette année j'ai choisi de faire un apéro tapas, avec des détails jungle/exotiques. Des palmiers, des flamants rose, des photo booth donuts, cactus, rainbow etc... Tout le monde s'est prêté au jeu et c'était hyper chouette ! La déco était plus sobre que les autres années mais cela me correspondait plus. Je n'ai plus 19 ans... dommage !


La madre avait cuisiné des tortillas comme chez nous (pomme de terre, oignons, oeufs), j'avais prévu du chorizo piquant et des tranches de serrano disposées sur des planches type "pizzaras" et en fin de soirée on a terminé avec du pan con tomate agrémenté de l'huile homemade du tonton ! Une tuerie... Côté boisson, comme je n'aime pas l'alcool j'avais prévu un diabolo grenadine en mélangeant limonade et grenadine dans un distributeur de boisson type fontaine (trouvé à 10€ chez Hema). Je trouve ça ultra convivial et je crois que ça a fait l'unanimité !






Ballons d'helium My Little Day 
Assiettes palmiers My Little Day
Photobooth My Little Day
Verres cactus My Little Day
Toppers Flamants rose My Little Day
Tell me More

18/04/2016

SUNKISSED BY GIVENCHY


Quand les beaux jours arrivent, ma routine make up se fait plus discrète et je délaisse petit à petit les fonds de teint et autres textures trop couvrantes. Je suis une adepte du teint parfait mais avec un effet zéro matière. J'aime être maquillée mais mon mot d'ordre pour le teint est "Less is more". Lorsque Givenchy m'a fait découvrir la collection "Les Saisons" basée sur la beauté naturelle, unique et intemporelle j'ai tout de suite adhéré à cette vision du maquillage. 

Depuis plusieurs saisons, on parle d'ailleurs de la tendance nude, mais qui dis nude dis parfois un rendu un peu fade. J'adore l'idée de paraitre bronzée mais presque pas maquillée ! C'est un pari assez risqué car parfois naturel et bronzage ne font pas bon ménage. Ici, c'est tout à fait possible avec cette collection puisque les textures sont innovantes, transparentes, pour un effet no makeup mais hâlé !

Ca tombe plutôt bien parce qu'en ce moment j'ai une envie irrépressible d'avoir bonne mine. Le printemps est là, mais le soleil se fait trop discret. D'ici à ce que l'été soit vraiment là, j'utilise quelques produits "coup de pouce". Des poudres bronzantes, des gels teintés, des produits qui se rincent et qui ne sont donc pas aussi engageants qu'un autobronzant.

Pour me créer ce look sunkissed sur mesure j'ai sélectionné mes 3 produits favoris de la collection. Que vous pouvez bien entendu adapté à vos propres produits. Il vous faudra impérativement 3 types de produits et textures pour recréer cet effet bonne mine/no makeup  : 

- 1 gel bonne mine : à utiliser seul ou à mélanger avec votre fond de teint)
- Un blush liquide : à utiliser au doigt avant toute texture poudrée pour ne pas déplacer le make-up)
- Une poudre bronzante en 2 teintes complémentaires : pour fixer et réchauffer avec la plus clair puis faire un léger contouring avec la plus foncée. 




Etape 1 : Unifier et bronzer son teint avec Mister Radiant Bronzer (gel bonne mine)

Je dois dire que c'est la première fois que je teste ce genre de produit. Je suis plutôt habituée aux  crèmes teintées directement colorées. Ici, il s'agit d'un gel transparent à l'effet ultra frais qui contient des micro-billes ambrées comme un shot de soleil en tube. L'effet bronzant est totalement modulable. A vous de doser le nombre de billes en fonction de l'intensité voulu. 

Petite astuce pour les adeptes du look over bronzé : En laissant sécher le produit et en l'appliquant une seconde fois, vous pouvez réellement gagner une ou deux tonalités. J'adore l'effet zéro matière totalement indétectable. Mais forcément, vu que c'est un produit no makeup, il n'ajoute pas de couvrance, il lisse légèrement le teint et apporte un léger glow, donc n'hésitez pas à le mélanger à votre fond de teint si vous souhaitez cacher quelques rougeurs ou imperfections. 

Je pense que cet été par contre, il se suffira à lui même. Vous pouvez le ressortir à chaque saison en l'utilisant et en le dosant différemment.

Etape 2 : Ajouter de la couleur avec le Mister Radiant Blush 

Bien que ce produit soit décrit comme un rose à joue bonne mine, il tire selon moi plus vers le rouge. Cela peut faire peur, mais bien dosé (2 billes suffisent), c'est la couleur idéale pour un effet retour de ballade en bord de mer. Les joues joliment rougies, comme si on avait couru à la campagne, c'est finalement ce qui est le plus proche d'un bronzage naturel. J'applique le produit au doigt, avant la poudre, en tapotant légèrement sur mes pommettes.

Je détourne également ce produit en rouge à lèvres. Pour cette zone par contre, j'écarte le gel sur ma main pour ne garder que quelques billes, que j'écrase et applique en tapotant simplement le pigment au coeur des lèvres. On obtient un résultat lèvres mordues sans effet de matière. Le rendu est mat mais rien ne vous empêche d'ajouter une pointe de gel pour un effet glossy. Personnellement je n'aime pas les textures collantes ou gloss c'est pourquoi j'aime utiliser uniquement le pigment.

Etape 3 : Réchauffer et définir les contours 

En ouvrant cette poudre Bonne Mine je me suis dit "oulala ça va être très voyant" et j'ai été surprise par la subtilité de la pigmentation. Comme les produits précédents, c'est vraiment tout en transparence et très modulable. Elle est vraiment naturelle. J'applique la teinte 02 sur l'ensemble du visage avec un gros pinceau poudre, la 03 sur les parties bombées et la 04 en contouring. Dans le packaging, la poudre semble pailletée mais une fois sur le visage cela ne se voit pas du tout. Elle se fait très discrète et n'a presque pas de sous tons orangés. Petit plus : cette poudre bronzante ne contient pas de talc et ne marque ni les imperfections ni les ridules. C'est finalement mon produit préféré de la collection. 


Si ces produits totalement atypiques et innovants vous intriguent, mon combo est à gagner sur mon compte instagram. Il vous suffira de reposter ma photo avec le #LesSaisonsbySooz 

RDV sur : le dressing de Leeloo pour découvrir une autre vision de la collection.

Article rédigé en collaboration avec la marque






Tell me More

16/03/2016

Shampoing fait maison (activateur de pousse)


Depuis que j'ai découvert les soins home made, il n'y a pas un week-end qui passe sans que j'effectue un nouveau petit soin. C'est devenu une vraie passion. Mélanger, créer, adapter les cosmétiques à mes besoins et à ceux de ma famille. J'adore ça ! Les possibilités sont infinies et cela me procure une grande fierté une fois le produit fini entre les mains. Cette petite phrase ultra régressive "c'est moi qui l'ait fait", prend tout son sens. J'en suis à 5 shampoings solide ! Mais uniquement 2 recettes différentes. Parce que j'en ai fait un pour ma soeur et j'en ai même raté 2. LONG STORY ! Je vous montre donc mon deuxième shampoing solide spécial pousse, racines grasses et anti-pellulaire . TOUT CA !

L'ingrédient star de cette recette, c'est cette fameuse poudre ayurvédique, très utilisée par les femmes indiennes : la poudre de Shikakaï. Pour celles qui ne connaissent pas, il s'agit d'extrait de plante d'acacia, qui gaine, fortifie et nettoie même les cheveux. J'en avais déjà parlé sur ma chaîne, pour tenter de me laver les cheveux juste avec un peu de poudre mélangé à de l'eau mais je dois dire que ce n'était pas ultra concluant. Le rinçage était très compliqué, j'avais toujours des résidus de poudre après la douche. Pas top !

Aujourd'hui j'ai donc décidé de l'incorporer à une recette pour profiter de ses bienfaits mais avec un côté beaucoup plus pratique.


Pour cette recette il vous faudra : 
50g de Tensioactif SCI
20g d'huile végétale de jojoba (ou une autre plus adaptée à votre type de cheveux)
10g de poudre de Shikakaï
10g d'eau
10 gouttes d'HE Lemongrass
10 gouttes d'HE Menthe poivrée

1ère étape : dans un bol, versez le tensioactif accompagné de l'huile végétale et de 10g d'eau minérale de préférence. Chauffez le tout au bain marie et ajoutez la poudre de shikakaï. Une fois que vous obtenez une patte homogène et relativement lisse, réservez. 

2ème étape : incorporez 10 gouttes de lemongrass pour faire disparaitre les pellicules ou simplement pour apporter une odeur citronnée à votre shampoing

3ème étape : ajoutez 10 gouttes de Menthe poivrée pour un effet frais, anti cheveux gras et surtout pour activer la pousse des cheveux ! 

4ème étape : placer au réfrigérateur pendant 24H :)



Le shampoing mousse à merveille grâce au tensioactif SCI, les cheveux crissent et sentent bons le citron. Le shampoing se rince très facilement et laisse un fini doux tout en prenant soin de les démêler grâce au shikakaï. C'est une pure merveille ! Je vais quand même tenter l'expérience avec l'huile végétale de brocoli la prochaine fois, pour ajouter encore plus de brillance et éviter les frisottis. Il existe d'ailleurs une recette toute prête à base d'HV de brocoli sur le blog de Naturellement Lyla


Tell me More

02/03/2016

Parisienne chic


Lorsque L'Oréal m'a proposé de faire partie du jury de la fashion week et d'incarner le style CHIC, j'ai eu quelques doutes sur ma capacité à représenter ce look. Plus adepte des skinny destroy et des motardes, j'avais peur de ne pas trouver d'inspiration. Finalement, j'ai remis au goût du jour le style chic, en accompagnant ma robe au col ultra chic, d'un perfecto. J'ai appelé ce look "parisienne chic" parce que j'ai essayé de le rendre plus citadin, moderne et plus moi avec cette touche rock qui me correspond à 100%. Si comme moi vous avez du mal à assumer le trop classe ou encore le trop féminin, n'hésitez pas à dédramatiser vos robes avec une touche de cuir et de rock'n roll. Par exemple, dès que je dois être classe pour un évènement ou un lancement de marque, j'enfile une robe que je casse presque systématiquement avec un perfecto ou des motardes pour éviter l'effet "bon chic bon genre". J'adore le paradoxe du col ultra strict et du cuir. J'ai également accessoirisé le look avec des derbies argentées pour apporter une touche de folie. Une chaussure des plus classiques mais dans une couleur atypique, là encore, j'adore (ou avec des chaussettes à paillettes).

Pour jouer le jeu jusqu'au bout et être totalement en adéquation avec le look, j'ai accompagné le tout d'une coiffure attachée que je n'ose jamais faire (j'aime avoir les cheveux un peu wild et autour du visage, le plus souvent détachés). Il s'agit d'une queue de cheval renversée avec quelques ondulations autour du visage et surtout d'une légère coque à l'arrière de la tête pour rendre le tout plus chic.J'ai réalisé cette coiffure avec la laque volume Boost It Studio Pro et vous pouvez retrouver mon tuto juste ici.


Je me suis amusée à poser dans une brasserie typiquement parisienne, façon vieux film des années 50. Entonnement, je suis sortie de ma zone de confort en m'attachant les cheveux, en portant une robe, des petites boucles d'oreilles, des trucs de vraies filles quoi et je dois avouer que j'adore cette série de photos réalisées dans ma rue préférée (les vraies savent), par A <3

CONCOURS

Dans le cadre de cette chouette collaboration avec L'Oréal pour la Fashion week, je vous propose de remporter une soirée de rêve qui aura lieu le 3 mars à Paris en compagnie de la copine de votre choix (et de moi même)! Cela sera l'occasion de nous rencontrer autour d'un diner haut de gamme. Vous aurez également la chance d'assister à une soirée afterwork de la fashion week (vous serez coiffées et habillées pour l'occasion) et de passer la nuit dans un hôtel de luxe, pour un départ le lendemain à 10H. Le concours express est en ligne sur mon compte instagram et durera 24H. N'hésitez pas à participer en postant un selfie ou un look inspiré de mon thème Parisienne CHIC, avec le hashtag #onedayonestyle. J'annoncerai la gagnante également sur instagram, le jeudi 3 mars à 18H. Le seul impératif est d'habiter en France Métropolitaine et d'être disponible le 3 mars au soir. Le transport est compris (soit chauffeur si vous êtes dans Paris, soit jet privé ou train) ! La fooliiiiiiie je vous dis.


Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site dédié : www.onedayonestyle.fr


Tell me More

22/02/2016

DIY : Shampoing Solide fait maison



Depuis décembre, je tends à consommer des produits de beauté plus naturels et je fuis notamment les shampoings conventionnels remplis d'huiles minérales (dérivées de pétrole) et de silicones qui ont un impact très lourd pour l'environnement. J'explique toute cette démarche dans mon article dédié à ma nouvelle routine Slow Cosmétique. N'ayant pas encore trouvé la marque capillaire idéale (d'ailleurs je suis preneuse si vous en connaissez), j'ai décidé de m'amuser à fabriquer mon propre shampoing solide. Très pratique, il dure des mois et peut être transporté très facilement en voyage. Vous avez sûrement déjà utilisé ceux de la marque Lush. Malheureusement ce n'est pas un exemple à suivre en terme de produits Slow. Elle utilise des composants synthétiques (comme le PPG) et des émulsifiants et tensioactifs irritants comme le SLS (Sodium Laureth Sulfate). 

Pourtant le concept semblait sympa (les odeurs, les couleurs, les petites vignettes des vendeurs sur le packaging...), la promesse paraissait alléchante mais il s'agit d'une énième marque qui pratique le "Green Washing" et personnellement j'en ai assez. Voici donc ma recette de shampoing solide, spécifiquement conçu pour les cheveux gras. Elle est également parfaite pour lutter contre la chûte de cheveux et apporte de la brillance grâce à l'Ylang-Ylang. 


Pour réaliser ce shampoing il vous faudra : 

- 50g de tensioactifs SCI (il s'agit du moins irritant)
- 20ml d'huile végétale de jojoba (non grasse elle est parfaite pour les racines qui regraissent vite)
- 10 gouttes d'HE de lavande vraie
- 10 gouttes d'HE de citron vert 
- 10 gouttes d'HE d'Ylang)Ylang
- 2,5 ml d'Actif protéines de soie 
- 6,5 ml d'eau minérale

1. Pour commencer, il vous faudra désinfecter tous vos ustensiles à l'eau bouillante (pour les outils résistants à la chaleur comme l'inox) ou à l'alcool à 90 pour les pipettes et contenants en plastique. Cette étape est primordiale si vous souhaitez réaliser vos propres cosmétiques sans aucun risque.

2. Je vous invite ensuite à rassembler dans un bol les 50g de tensioactifs (qui permettent au shampoing d'avoir un pouvoir nettoyant et moussant), de l'eau minérale et une huile végétale de jojoba (qui est une huile sèche parfaite pour mon type de cheveux) afin de les faire chauffer au bain marie, jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

3. Incorporez ensuite les huiles essentielles et l'actif de protéines de soie (ne dépassez pas 30 gouttes pour 100 ml).

4. Versez enfin le tout dans un moule (j'ai acheté le mien, en forme de feuille, sur le site Aroma-zone mais un moule de cuisine fera l'affaire). Placez le au frigo pendant 24H.

Ce shampoing produit une mousse onctueuse et généreuse, qui le rend très facile d'utilisation. Les cheveux crissent et retrouvent leur texture originelle. Ils sont léger et plein de volume. C'est vraiment agréable d'utiliser un produit qu'on a confectionné soi même et dont on connait le moindre ingrédient.

Le seul hic, c'est que je n'ai pas encore d'après shampoing homemade, du coup le démêlage n'est pas ultra easy une fois le shampoing rincé. C'est pourquoi j'ai fabriqué un spray hydratant et démêlant sans rinçage 100% naturel à base d'huile de coco. Je partagerai la recette ici si cela vous intéresse.

N'hésitez pas à m'envoyer vos photos si vous réalisez cette recette de shampoing solide :)






Tell me More

09/02/2016

TUTO COIFFURE TOPSY TAIL


On parle rarement coiffure par ici. Tout simplement parce que côté cheveux j'ai des gouts plutôt simples. J'aime les porter lâchés, avec des boucles souples. Je ne suis pas adepte des coiffures trop sophistiquées qui laissent penser qu'on a passé 30 minutes devant le miroir, c'est pourquoi je vous montre rarement des chignons ultra travaillés par ici. Mais lorsque L'Oréal Paris m'a proposé de représenter la Team Parisienne Chic et de faire partie du Jury Studio Pro j'ai vu ça comme un super challenge à relever. J'aime sortir de ma zone de confort et l'idée de vous montrer une nouvelle thématique m'a plu. Voici donc un des looks que j'aime arborer quand je dois être "coiffée" pour un évènement particulier et que j'ai envie d'être chic. Je porterai cette attache notamment pour la St Valentin mais c'est également une bonne idée pour un anniversaire, un mariage et toutes les occasions où vous avez envie d'être chic sans être tirée à quatre épingles. Pour ma part, je n'aime pas avoir les cheveux plaqués ou tirés en arrière, ça ne me ressemble pas vraiment. Je préfère avoir du volume et quelques mèches pour structurer mon visage. Pour cela, j'ai crêpé mes cheveux au préalable et créé une coque avant de réaliser la coiffure. Pour m'aider à réaliser cet effet volume, j'ai utilisé la gamme Studio Pro de L'Oréal paris.

La gamme STUDIO PRO est composée de 7 produits de styling haute fixation pour réaliser des coiffures tendances telles que des chignons, des maxi tresses, des attaches longues tenues. J'ai pu tester 3 produits de la gamme : La crème ultra lissante Smooth It que j'utilise pour discipliner les petits frisottis et mèches rebelles, la laque volume Boost It qui me permet de texturiser les racines et créer du volume et enfin la laque Style It pour fixer le look et le faire tenir toute la journée. Voici le tuto de ma "topsy tail" (comprendre queue de cheval renversée) step by step, façon Audrey Hepburn. 




1. Onduler légèrement les cheveux pour avoir un peu de mouvement une fois attachés
2. Crêper quelques mèches en haut du crâne à l'aide d'une brosse en faisant des "allers-retours" de bas en haut
3. Ajouter de la laque Boost It volumisante pour épaissir et décoller les racines
4. Créer une coque sur l'arrière de la tête
5. Attacher l'ensemble de la chevelure en une queue de cheval basse
6. Serrer légèrement
7. Faire un petit trou au dessus de l'élastique en séparant les cheveux en leur centre
8. Twister la couette à l'intérieur du trou puis ressortez là par le bas
9. Serrer fort
10. It's done !
Pour rendre le tout plus chic, je plaque les mèches qui dépassent avec la crème lissante Smooth It puis je fixe avec la laque Style It pour plus de tenue. En plus de sentir divinement bon ça rend les cheveux brillants et moins wild.

J'adore ce look romantique chic sans être trop strict. Et j'aurai l'occasion de vous montrer d'autres options parce qu'en tant que membre du jury Studio Pro je vais pouvoir vous montrer d'autres coiffures et vous faire de belles surprises (concours avec un pola à la clé, rencontre dans un superbe lieu avec nuit de princesse dans un hôtel...bref, hâte de vous en dire plus). Stay tuned sur insta !
Article rédigé en collaboration avec la marque
Tell me More

06/02/2016

Mes nouvelles habitudes (Slow) cosméto



En 6 ans de blogging, j'ai pu tester énormément de produits. Changer, détester, adorer, adopter de nouvelles routines beauté. Récemment, je trouvais que ma peau faisait une overdose. Et qu'en tous cas elle n'était pas spécialement plus belle avec tous ces produits. Je n'avais pas moins de pores dilatés, ni moins d'imperfections... Je me suis donc très largement remise en question sur ma manière de consommer. Dans quel but je consomme ? Pourquoi appliquer plusieurs crèmes, sérum, nettoyants, masques, exfoliants, si je ne trouve pas que ma peau est WAOU ? Ma salle de bain déborde, je ne m'y retrouve plus, je dois tester beaucoup de choses, trop de choses, ma peau n'a pas le temps de s'y faire et d'en tirer les bienfaits, que je reçois déjà une nouvelle gamme à tester. Depuis le mois de décembre et l'hiver n'arrangeant rien, je trouvais que ma peau était de plus en plus réactive. J'ai alors commencé à revenir à des basiques. Nettoyer + hydrater et point. Mais pas avec n'importe quoi. Des actifs, des huiles végétales pures, des hydrolats de rose, de bambou, des extraits de concombre. Des vrais produits. Simple mais plein d'actifs. Et là ce fut sans appel. Une révélation. Mon grain de peau n'a jamais été aussi fin. Mon teint n'a jamais été aussi lumineux que depuis que je me suis penchée sur la Slow Cosmétique. 

Mais alors la Slow Cosmétique c'est quoi ? 

La Slow Cosmétique est inspirée du mouvement Slow Food des années 80, qui consiste à revenir à une alimentation plus saine et plus écologique avec des produits du terroir. C'est une réponse à la montée en puissance du fast-food et de la malbouffe. La Slow Cosmétique propose plus ou moins la même démarche, appliquée à la beauté. Elle nous invite à consommer moins de produits de beauté mais consommer mieux. C'est à dire opter pour des ingrédients de qualité, non toxiques (ce qui semble être basique) pour nous et pour l'environnement. Il ne s'agit pas là de diaboliser les produits "non bio" et de se laver les cheveux uniquement à la poudre ayurvédique sans plus jamais se maquiller. Il s'agit de consommer en connaissance de cause. Avoir une démarche Slow c'est se poser des questions, s'intéresser, apprendre à déchiffrer les étiquettes de nos produits pour ne plus se laisser avoir par le "greenwashing". Par exemple, lorsque vous choisissez un shampoing ou un gel douche pour la belle noix de macadamia sur le packaging et que vous vous rendez compte en retournant le flacon qu'il n'en contient qu'1%... là clairement on se moque de vous. 

Cette prise de conscience a été accélérée, pour ma part, par la lecture du livre "Adoptez la Slow Cosmétique" de Julien Kaibeck. Cet ouvrage est une pépite. Il n'est pas moralisateur pour un sou, il vous donne simplement les clefs pour consommer de façon plus Slow et donc naturelle. On en apprend beaucoup sur les besoins de la peau, le processus de réalisation d'une crème, on apprend à déchiffrer les compositions mais aussi à adopter les bons gestes slow, avec même quelques chouettes recettes homemade. Si vous commencez à vous interroger sur cette problématique, je ne peux que vous encourager à acquérir ce livre au plus vite.

Ma nouvelle routine beauté

Alors forcément, une fois que j'ai ouvert les yeux sur l'industrie pétrochimique, je ne pouvais pas rester les bras ballants, sans rien changer de mon quotidien. Petit à petit, j'ai simplifié ma routine, j'ai écarté certains produits trop décapants et j'ai fait quelques découvertes et nouvelles acquisitions chez Aromazone notamment. Ma routine se résume désormais à un démaquillage à l'huile végétale (jojoba ou noisettes) suivi d'un nettoyant moussant pour éradiquer les résidus d'huile et pour ça j'ai choisi la gamme Aciana Botanica de Sanoflore qui est juste parfaite ! Je rince à l'eau puis, pour éviter les dépôts de calcaire sur ma peau je vaporise un tonique que j'ai fabriqué moi même à base d'hydrolat de rose et de concombre pour l'effet bonne mine. Je vous publierai cette recette très bientôt par ici ! Enfin, je finis soit avec une huile (la même que pour le démaquillage) soit avec mon Egyptian Magic. 

Et le matin c'est plus simple encore : Mousse nettoyante au bleuet + crème Fun'Ethic à la fleur d'oranger car il est hors de question que j'applique une huile végétale avant de me maquiller. La pénétration est trop lente. Je suis complètement fan de la crème de jour à la fleur d'oranger de chez Fun'Ethic, parce qu'en plus d'hydrater c'est une excellente base de maquillage qui lisse, matifie et défatigue les traits.


Et les partenariats dans tout ça ?

C'est drôle, parce que quand j'ai parlé de mes nouvelles convictions beauté à mon entourage, certains m'ont dit : "mais alors du coup tu ne parleras plus de certaines marques ? C'est quand même ton métier". Je pense qu'au bout de 6 ans et pour ne pas se lasser et vous lasser, il faut faire des choix. Il faut prendre parti. Il faut s'entourer de marques en qui on croit. Du sponso pour remplir un frigo, très peu pour moi. Si vous voyez un produit ici, c'est qu'il m'a personnellement convaincue. Alors bien sûr, je bosse avec certains grands groupes, qui n'en sont pas à ce stade niveau réflexion Slow. Mais je suis sûre que c'est l'avenir. Et qu'ils passeront également par des changements. Néanmoins, en attendant, je m'autorise à présenter certaines nouveautés, parce que c'est ce que vous attendez de moi. Libre à vous ensuite d'y adhérer ou non. Je continuerai à tester parce que ça me passionne. Mais ce n'est pas parce que je montre un produit que je jette tout le reste. Il y aura ma routine, celle qui sera quasi immuable et le reste. Côté maquillage par contre, je trouve que le bio n'est pas encore totalement au point. L'offre n'est pas ultra excitante en terme de couleurs et de texture. Ma révolution Slow concerne, pour l'instant, uniquement les soins. La suite, bientôt !
Tell me More