23/09/2018


Cake au chocolat de Philippe Conticini


Ce dimanche, je me suis réveillée en scrollant 30 bonnes minutes sur instagram, avant de me lever, comme à mon habitude. Et je suis tombée nez à nez avec cette recette de cake de Philippe Conticini. Et là, c'est devenu mon obsession. Il me manquait la farine de chataigne, le beurre et les oeufs mais ça ne m'a pas arrêté. Et c'est là où tu vois que tu as bien choisi ton mari puisqu'il était déjà en chemin pour ramener des oranges et m'a dit qu'il prenait les ingrédients au passage, pour combler l'obsession de l'étrange individus qui se trouve être sa femme. 

Je ne sais pas si vous êtes dans ce cas, mais les seuls desserts que j'aime sont composés de chocolat. Profiteroles, tiramisu (avec du nutella), gâteau au chocolat, bref, il faut une touche cacaotée pour éveiller mon intérêt (ou mes papilles). Je fais une entorse à cette règle pour les flans natures et le Paris-Brest. Qui résiste à la praline ? 

Alors en entendant qu'il s'agissait d'une recette de chef, je me suis presque dégonflée en me disant que cela n'allait pas assouvir mon envie de manière rapide. Et finalement, surprise ! La recette est simple et rapide ! Pas de robot, pas de montage de blancs en neige (insupportable, il faut sortir le batteur électrique et faire bien trop de vaisselle, relou). Par contre, les chefs, ils aiment bien mélanger des choses improbables. Pourquoi utiliser une seule farine quand on peut la mixer avec de la farine de châtaigne ? Pourquoi utiliser une simple tablette de chocolat noir pâtisser quand on peut aussi utiliser quelques barres de chocolat au lait (pour corcer le tout j'ai pris du chocolat vegan au lait d'amande et sucre de coco, excellent). Quitte à faire la meuf pointue...

Les ingrédients :

100 g de chocolat noir
50 g de chocolat lait
115 g de beurre
120 g d’oeufs (2/3 oeufs)
55 g de sucre semoule
45 g de farine de blé
15 g de farine de châtaigne
1 pincée de sel

Et après, comment on fait ?

1. Faites fondre les deux chocolats avec le beurre au bain-marie (ou au micro ondes si comme moi c'est une envie pressante). A partir du moment où c'est du chocolat, c'est toujours une envie pressante donc...

2. Fouettez les oeufs avec le sucre dans un saladier. Ajoutez la farine de blé et la farine de châtaigne. Ajoutez ensuite le mélange chocolat fondu/beurre et la pincée de sel. Mélangez de manière à obtenir une pâte homogène.

3. Versez votre pâte dans un petit moule à cake beurré et fariné. Enfournez le cake au chocolat fondant (dans un four préchauffé) pendant 25 minutes à 160°.

4. Attendez que le cake refroidisse totalement avant de le démouler sous peine de le briser. Comme il s'agit d'un fondant, il faut absolument que le beurre et le chocolat figent à nouveau en refroidissant afin que le centre ne coule pas.

N'hésitez pas à m'envoyer vos réalisations par mp insta ! J'adore voir vos exploits ;)
Prochaine recette : La pâte à tartiner vegan inspirée par Nicolas Cloiseau, chocolatier de la Maison du chocolat.


Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

16/09/2018


The perfect suit

Les carreaux, le beige, le léopard, les gros boutons en bois, autant de tendances qu'on voit partout en ce moment dans tous les magasins fast fashion. Je me rends compte après coup que ce look en rassemble 4 d'entre elles. Je porte souvent des vestes de costumes ou des pantalons à pinces mais jamais les deux à la fois. Pourtant j'ai toujours été fan des looks androgynes. Cette impression que vous avez piqué la veste de votre copain. J'ai longtemps cherché le tailleur parfait. On en voit souvent des gris mais j'ai eu un coup de coeur pour une version plus douce, beige.
Veste croisée Zara - Pantalon à carreaux Zara - Sac Nahman Paris
En route pour une pizza rue tiquetonne, nous sommes passés en scoot par la rue Crémieux. Cette rue colorée prise d'assaut par les touristes et blogueuses avec des pancartes "no picture" sur les fenêtres des maisons. La rue se trouve près de Bastille, et avec Antoine, ça nous faisait délirer de se prêter au jeu du shoot cliché. Il fallait le faire au moins une fois, même si j'avais toujours boycotté cette rue, car trop vu sur les feed insta. Je dois avouer qu'elle me fait penser à camden à Londres et à ses petites maisons colorées pleine de charme. Hyper dépaysant.

J'ai décidé de sur-tailler la veste pour pouvoir la porter avec un pull à capuche dans un look plus casual avec un jean. J'ai pris du M même si le S était suffisant et déjà bien oversize. Pour les pantalons, je prends toujours M car j'ai souvent une taille d'écart entre le haut et le bas. Pour le sac, il s'agit du modèle Ykone de la marque de mon amie Méryl qui a créé la marque : Nahman Paris. Des sacs pour working girl qui ont besoin d'avoir a porté de main une batterie externe (fournie dans le sac), leur peigne & co sans lésiner sur le style. J'adore ce mix de texture cuir et velours et les lignes structurées. J'ai choisi de nouer un foulard pour rendre le tout moins "bureau" et plus moderne. J'ai également trouvé le Twilly orange sur son site. Vous pouvez aussi bien le nouer sur le sac que dans les cheveux. J'ai très envie de craquer pour une autre couleur (gros crush pour le Barcelona, hyper années 70).
Veste croisée Zara - Pantalon à carreaux Zara - Sac Nahman Paris

Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

12/09/2018


Mariage first part : La décoration


J'ai longtemps réfléchi à la manière dont j'allais vous retranscrire les images de notre mariage. Un article global ou plusieurs articles avec des thématiques différentes : la décoration, la papèterie, ma mise en beauté, ma robe, le look d'Antoine... Je ne voulais pas en faire trop, ni que ça semble sponso alors que j'ai mis un point d'honneur à payer chaque prestation pour être libre de partager ce que je veux. Le traiteur, le lieu, les fleuristes, le photographe, le vidéaste, le dj nous avons tout payé. La seule chose qui m'a été offerte a été la mise en beauté et les chaussures. Mais je vous en parlerai dans un prochain article. Je tiens à être totalement transparente avec vous pour que vous puissiez avoir confiance dans l'avis que je vous donnerai sur les prestataires. J'étais très mal à l'aise avec le fait de monnayer notre histoire d'amour. Mais par contre, je me fais une joie d'en partager un peu avec vous. Sans montrer ma famille, mais en vous donnant plein de pistes et bons plans pour votre futur mariage. Ou juste parce que vous me suivez depuis des années et que vous faîtes forcément un peu partie de cette aventure. Finalement, je compte publier plusieurs articles par thème pour que ça ne soit pas trop long et indigeste à lire. Afin que celles qui ne cherchent que des conseils beauté, déco ou robe puisse directement aller à l'article en question.

Pour démarrer cette série d'articles, j'avais envie de vous planter le décor. Vous mettre dans l'ambiance méditerranéenne de notre mariage, avant de vous parler de nos looks ou de mon maquillage. Ainsi, vous comprendrez bien plus facilement nos choix. Quand Antoine m'a demandé en mariage 2 ans avant le wedding, en 2016, j'ai immédiatement commencer à faire des boards sur pinterest pour figer mes idées et mieux les mettre en scène au moment voulu. Comme beaucoup de filles et encore plus dans le milieu dans lequel j'évolue, en tant que blogueuse, j'ai tout de suite été attiré par les mariages bohèmes. Les attrapes rêves, les cheveux wild, les macramés. Et plus nous avancions dans les préparatifs, plus je m'éloignais de ce thème. Nous avons créé nos faire-parts avec une touche orientale et azulejos espagnols. Nous avons choisi un menu libanais et des tapas au cocktail. Et finalement, le bohème ce n'était pas nous. Alors j'ai gardé des touches parce que j'adore les matières brutes, les tables en bois sans nappe, les tapis en jute, le rafia, les fleurs de pampa, mais j'y ai ajouté notre pâte, nos origines, nos souvenirs avec nos grands parents, nos valeurs. Nous tout simplement.

Et petit à petit, la décoration prenait forme. Entre Beyrouth et Séville. Des tapis orientaux mais pas berbère ni trop blanc bohème, des cortador de serrano, des éventails espagnols en guise de cadeaux, l'huile d'olive de mon oncle pour les convives. On y a mis beaucoup de nous. De nos goûts. Et c'est vraiment le conseil que je peux vous donner. Vos histoires sont souvent plus belles que n'importe quel board pinterest. Piochés dans vos origines, vos souvenirs, vos passions peut être : la musique, un sport, un talent, une coutume... je suis certaine que vous trouverez. Et vous serez fières d'avoir été un peu uniques. Je voulais éviter le mariage de blogueuse de base. Et ne surprendre personne. Ou qu'on me dise que ça ne me ressemble aucunement. Nathalie, une de mes très bonnes copines d'école m'a fait un des plus beaux compliments, en me disant : "ton mariage c'est trop toi, je te reconnais dans chaque détail". J'étais sur un nuage de savoir que ça nous ressemblait.

Pour le cocktail, nous avons opté pour une déco comme chez moi, en Espagne, dans une petite cour pavé, entourée d'oliviers. Le cocktail était dressé sur des tonneaux et des roulotes pour donner une ambiance de bar type "tapeo" à l'espagnol. Pimientos de padron, gazpacho, pan con tomate, tortilla, calamares a la romana, queso manchego, bellota... on était comme à la maison. Les mêmes senteurs, les mêmes couleurs que chez nous. Du bruit, de la musique en live, on se croyait vraiment ailleurs, dans le sud. Bravo à notre traiteur Made by Jess qui a su cuisiner comme l'abuela Maruja et la tia Marisa. Un délice et avec beaucoup de quantités. La base dans notre famille.

Buffet Made By Jess
Après nos photos de couple (par le plus Badass des photographes Julien Navarre) et un super concert live pendant le cocktail, place au repas assis. Un diner à la bonne franquette, comme on ferait dans notre salon. Tous à la même table, avec des plateaux de mezzés au centre. Rien de guindé. Mais avec plein d'attentions et de détails pour nos invités. Des objets chinés, de la récup, aucun achat. On a tout loué sur bigdaybazaar. Le site de notre décoratrice et coordinatrice du jour J : ARTIS. Celle grâce à qui la magie a opéré. Kateline, qui a su retranscrire mes idées mieux que sur un board Pinterest. Et qui a aussi pris plein d'initiatives trop cool. Je lui faisais 100% confiance et elle avait carte blanche. Accompagnée de ses acolytes Fanny et Aurore, elles ont dirigé cette journée comme des bonnes fées. Elle ont guidé les invités avec bienveillance, elles ont mis du rythme dans notre journée, elles ont organisé chaque étape de la cérémonie et du diner, elles ont dressé les tables la veille, elles ont drivé et coordonné les prestataires entre eux. Vraiment, pour être sereins le jour J je vous recommande d'avoir une coordinatrice. Il n'est pas nécessaire de prendre un wedding planner qui organise tout de A à Z et choisi les prestataires. Mais par contre, la décoratrice pour moi c'est vital. Grâce à elle, vous pourrez profiter de votre journée, ne pas monter sur des échelles pour accrocher vos guirlandes et risque de vous tâcher. Elles ont été d'une aide précieuse, voir indispensable.
La journée est passée en un clin d'oeil (vraiment, j'ai toujours cru que c'était un cliché mais non...). Il y a des moments que j'ai découvert en photo tellement j'étais dans un tourbillon, happé par chaque convive ou discussion. Je n'ai pas goûté les tapas ni même mon gâteau et j'avoue être deg parce que selon Antoine et nos amis il était à tomber (chocolat-praline, my god...) Conseil : demandez à vos témoins de veiller à ce que vous goûtiez tout. Qu'ils vous préparent par exemple une petite assiette. La soirée était au delà de nos espérances, les derniers invités sont restés jusqu'à 5H du matin sur la piste tellement notre DJ Jay Weather a mis le feu. La nourriture était incroyable. Je ne regrette pas du tout de ne pas avoir fait un service à l'assiette car tout le monde était servi en même temps et tout était chaud. Ca permettait d'apprendre à se connaitre et de partager comme à notre habitude. Mille mercis à Kateline de chez Artis (notre décoratrice éco-responsable) et Jessica notre traiteur Made By Jess qui a su aussi bien préparer les tapas, les mezzés libanais que le brunch italien du lendemain. Dans le prochain article consacré au wedding game, je vous parlerai de la mise en beauté + coiffure. N'hésitez pas à me dire les thématiques que vous voulez voir à tous prix : papèterie, animation, nos tenues...
Crédits Photos Julien Navarre

Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

21/07/2018


How to : affiner ses jambes


Depuis que j'ai démarré mon programme sportif (5H de boxe par semaine). Je perds du poid mais de manière assez localisé. Pratiquant la boxe anglaise, je vois les résultats sur les bras, beaucoup plus toniques et le haut du corps en général. J'ai toujours eu tendance à prendre plus de volume au niveau des cuisses. Merci les origines méditerranéennes. A telle point que j'ai longtemps fait une taille d'écart entre le haut et le bas. Dernièrement, j'ai donc concentré mes efforts sur le bas du corps en essayant d'éviter de faire trop de squats (qui font gonfler les cuisses et les fesses).

Voici 3 astuces / exercices pour s'affiner et obtenir des jambes fuselées.

Astuce 1 :Extension de jambes (debout en prenant appuie sur une seule jambe)

L'objectif est de plier une jambe perpendiculairement (cf photo 1) et de la tendre devant vous (photo 2) en répétant l'opération 50 fois de chaque côté sans reposer le pied par terre. Puis de reproduire la même chose sur le côté avec des extensions latérales (photo 3 & 4) pour estomper la culotte de cheval. Vous pouvez vous tenir à une porte ou à un balai pour commencer. C'est un exercice issu de l'entrainement de boxe française du lundi, avec mon coach Franck. Je fais majoritairement de la boxe anglaise mais je fais également de la française (pieds/poings) une fois par semaine.

Résultats : des quadriceps renforcés et une culotte de cheval gommée.

Astuce 2 : La marche et la corde à sauter


Ne pouvant pas pratiquer de boxe sur mon lieu de vacances dans le sud, j'ai décidé de prendre ma bff avec moi. Elle ne prend pas de place dans la valise et fait travailler l'ensemble du corps (particulièrement les abdos, les bras et les jambes). Il s'agit de la corde à sauter. 15 minutes de corde équivalent à 30 minutes de footing. Quand j'ai appris ça, j'ai tout de suite adhéré ! J'adore les exercices rentables. Surtout en vacances, où on a pas forcément envie d'imposer notre séance à notre entourage. J'ai pris le réflexe d'en faire grâce à l'entrainement de boxe. Avant chaque séance, nous commençons par du cardio et notamment de la corde en fractionné. On alterne 30 secondes très intenses en montée de genoux avec 1 min lente. Le tout pendant 15 minutes. Ici, j'en fait pendant 20 minutes + 10 minutes de gainage et abdos. Si vous avez l'occasion, il est idéal de combiner cela à de la marche. Un effort long et de faible intensité permet d'affiner et allonger les jambes (tout comme la natation si vous avez l'occasion d'en faire cet été). A Paris, je comptabilise mon nombre de pas par jour grâce à l'appli "santé" de l'iphone et je ne m'arrête pas tant que je n'ai pas fait mes 10 000 pas. Essayez de descendre deux stations avant, de prendre les escaliers, d'aller faire vos courses un peu plus loin qu'en face de chez vous. Vous verrez que la marche et la corde font toute la différence sur le bas du corps qu'on sollicite de moins en moins avec nos métiers souvent sédentaires, devant des ordinateurs.

Astuce 3 : L'eau et les feuille de vigne rouge


Il peut paraitre évident, mais ce réflexe n'est pas forcément appliqué. Consommer 1,5L à 2L d'eau par jour permet d'éliminer, déstocker et lutter contre la rétention d'eau, souvent à l'origine de l'aspect gonflé des jambes. Mon coach m'a toujours dit que même si je faisais beaucoup de sport, je ne perdrai pas si je ne buvais pas 2L d'eau. Pour ne rien arranger, j'ai tendance à avoir des soucis de circulation et de retour veineux. Pour contrer cela j'utilise un complément alimentaire naturel : Vigne Rouge Cassis de chez Vitarmonyl.
Les feuilles de vigne rouge participent au retour veineux et permettent d'éviter la sensation d'inconfort des jambes lourdes. L'été, avec la chaleur, les vaisseaux se dilatent et les jambes ont tendance à gonfler.

N'hésitez pas à partager vos propres exercices focus bas du corps, en commentaires pour qu'on en profite toutes :)



Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

10/07/2018


DIY Masque Curcuma

Vous avez surement entendu parlé des "supers-aliments". Parmi eux : l'açaï, les baies de goji ou encore le curcuma. Originaire d'Inde, le Curcuma est une épice aux bienfaits multiples. Utilisée depuis des siècles par la médecine ayurvédique et en masque de beauté dans le cadre des préparatifs de mariage en Asie du sud. Cette épice est riche en curcumine (c'est elle qui lui donne cette couleur orange) et en 7 antioxydants. Elle permet entres autres de lutter contre les douleurs articulaires et les rhumatismes. Elle est antibactérienne et anti-inflammatoire. Vous pouvez en consommer en capsule (je vous recommande les Vitarmonyl à la compo clean et minimaliste) ou pure, saupoudrée sur vos plats, pour faciliter la digestion. Au delà de ses bienfaits sur la santé, le curcuma est souvent utilisé pour les soins de beauté. Autrefois utilisé comme maquillage pour teinter le visage et lui donner un aspect hâlé et éclatant, on l'utilise aujourd'hui plutôt incorporé dans les soins. Je vous partage une de mes recettes de masque favorite à base de yaourt nature (ou lait de coco), de miel et de curcuma. Il vous faudra : 

- une cuillère à soupe de yaourt nature
- deux cuillères à café de miel 
- une cuillère à café de curcuma
- temps de pose : 20 minutes

Vous devez obtenir une pâte homogène ni trop liquide ni trop épaisse afin qu'elle adhère au visage sans couler. N'hésitez pas à rajouter un peu de yaourt si besoin. Attention, le masque peut teinter les ongles en quelques secondes seulement. N'hésitez pas à porter des gants. Le masque permet d'éradiquer les points noirs, raviver le teint, lutter contre l'eczéma et l'acné, diminuer les cernes, lisser le grain de peau tout en rajeunissant l'aspect général du visage.
Pour celles qui préfèrent profiter des bénéfices en interne, voici la marque que j'utilise pour les compléments alimentaires. Je consomme souvent les produits Vitarmonyl, notamment pour leur  spiruline ou encore pour la mélatonine. Vous pouvez les retrouver en grande surface.


Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

02/07/2018


TEENAGER LOOK


Après les combis, j'ai développé une nouvelle obsession pour les salopettes. A paillettes, en jean, en matière jogging ou celle-ci, façon teenager, à superposer avec un tee shirt à inscriptions. Gris et rouge, j'ai trouvé l'association parfaite. J'ai longuement hésité avec les inscriptions vertes mais je trouvais ça moins 90's. Même si je ne porte quasiment que des robes légères l'été, je dois avouer que l'option salopette est tout aussi pratique. Le concept "s'habiller avec une seule pièce" et ne pas avoir à réfléchir à une association de textures ou de couleurs me convient parfaitement pour les vacances. Des couples amples, des matières confortables et des looks simple pour se balader, visiter, manger. En tous cas, cette association est à retenir et à copier à l'infini : les tee shirts blancs sous vos combis et salopettes (et même sous les robes à fines bretelles). Il m'arrive de recycler une robe de soirée en satin et de la porter avec un tee shirt et des sneakers blanches pour la rendre plus casual !
Une paire de converse blanches, un perfecto pour les soirées fraiches et un tote bag pour ne pas abimer mon sac au soleil et le tour est joué. D'ailleurs, en parlant de Converse, je cherche partout les hautes compensées "Chuck Taylor All star high platform" si quelqu'un les voit, faites moi signe en commentaires, elles sont sold out partout et je veux absolument les embarquer avec moi cet été. Elle sont juste parfaites avec une robe portefeuille courte à volants. J'espère que ce look casual vous plaira, je suis un peu sortie de ma zone de confort avec les poses un peu plus street et décomplexée. A montmartre, dans un cadre très très cool !
Salopette & Tee shirt Glam's Paris (381 rue de Vaugirard) - Converse - Perfecto All Saints




Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

01/06/2018


RITUALS SE LANCE DANS LE 100% NATUREL


J'ai souvent été attirée par les produits RITUALS sans jamais sauter le pas du test, pensant que les compos étaient conventionnelles et ne me correspondraient pas. Récemment, ils m'ont invité à découvrir une nouvelle collection : The Ritual of Namasté. Une collection inspirée par la force de la nature. Il existe 5 lignes : Purify pour nettoyer et purifier, les peaux mixtes à grasses, Sensitive pour les peaux réactives, Ageless pour les peaux matures, Hydrate pour maintenir l'hydratation des peaux jeunes, et GLOW pour l'éclat et lutter contre les premiers signes de l'âge. "Namasté" est un mot souvent utilisé dans le milieu du Yoga, cela signifie : "mon âme honore notre âme". J'ai forcément été très attirée par l'univers de cette nouvelle collection. La marque a fait un réel effort sur les compositions. Les produits sont cruelty free et la plupart sont vegan. Gros point positif. Pour ne rien gâcher, les packagings sont canons. Des pots marbrés, des bouchons rose gold, on a clairement envie de les laisser trôner dans la salle de bain. Je me suis donc penchée sur les compos et un des produits m'intriguait particulièrement (en tant que grande utilisatrice d'huiles végétales) : L'huile visage Pur Eclat GLOW.

Voici la liste des ingrédients de cette huile :


Que des huiles et extraits de plantes, donc une compo totalement clean. Il n'y avait que l'ingrédient "Tocopherol" que je ne connaissais pas. Dans ce cas, je vais sur le site La vérité sur les cosmétiques et je tape ma recherche INCI. 3 smileys vert = Très bien. Il s'agit simplement d'un antioxydant (Vitamine E).
La collection GLOW est dédiée aux peaux qui veulent combattre les premières rides et ridules et apporter de l'éclat au teint. C'est pour ce second point que j'aime l'utiliser. A base de fleur de safran et de lotus sacré, l'huile apporte lumière et confort, tout en minimisant l'apparition des rides et ridules.

Côté texture, l'huile est légère et non grasse. Elle est rapidement absorbée par la peau et ne laisse aucun résidus collants sur le visage.
A base d'huiles 100% naturelles de millepertuis et de tsubaki (combo régénérant), l'huile visage pur éclat GLOW est très apaisante. J'ai tendance à avoir la peau déshydratée sur les joues après la douche, et cette huile m'aide à retrouver confort et douceur en plus de l'éclat qu'elle apporte au bout de quelques jours d'utilisation quotidienne.

Concernant l'utilisation,  3 à 5 gouttes suffisent sur peau propre et sèche.
Pour ma part, je préfère l'appliquer le soir pour la laisser pénétrer sans avoir à me maquiller rapidement derrière, mais elle peut également être appliquée le matin, mélangée à votre crème de jour. J'ai également essayé de la mélanger à mon fond de teint trop mat pour ajouter une touche de glow et le résultat est top. L'huile apporte de l'éclat et un effet anti-tiraillements, c'est pourquoi je l'ai totalement intégré à ma routine skincare.

Et vous les filles, vous consommez des huiles prêtes à l'emploi de ce type ou vous êtes plutôt huiles végétales pures ? Pour ma part, je garde les huiles brutes pour mes cheveux (argan, coco...)


Share on:    Facebook Twitter
Tell me More

Awin