10/07/2015

BOHO STYLE


Le cas de la robe longue : Si vous êtes petite elle ne vous flatte pas, si vous êtes ronde elle tasse, si vous êtes grande elle ne traine pas assez et coupe le mollet au mauvais endroit. Bref, la robe longue peut être un vrai casse tête. Pour ma part je suis grande mais je ne suis pas filiforme. J'ai des hanches de méditerranéennes et il me faut quelque chose qui souligne ma taille qui elle est plutôt fine, sans marquer mes cuisses. RIEN QUE CA ! J'avais depuis longtemps jeté l'éponge en matière de robes longues. Mais c'était sans compter sur cette petite merveille, dégotée chez Zara en soldes à 49€ au lieu de 79€. Elle est ouverte des deux côtés ce qui la rend vaporeuse et fluide comme j'aime. Elle accompagne mes mouvements à merveille et j'adore son effet traine magique qui flotte dans les airs à mesure que je marche. Elle a en plus une  petite doublure noir qui évite tout effet de transparence. Elle est déjà ouverte jusqu'à mi cuisses donc il ne faudrait pas en faire trop non plus.
Si je pouvais la mettre tous les jours je pense que je le ferai sans hésiter. La matière toute légère et ses manches larges me donne immédiatement cette touche 70's "flower power" que j'adore arborer l'été ! Si je suis plutôt rock l'hiver et que j'aime porter du noir et encore du noir, je suis adepte du look bohème dès que le soleil pointe le bout de son nez. 

Un petit sac à franges (trouvé à 19€ à Belleville) pour accentuer le look boho, des bottines plutôt basses, des lunettes rondes effet miroir et hop je suis prête pour le prochain festival ! 

Sorry pour les poses un peu nazbrok, je débute dans les looks mode !


Robe Zara
Bottines (ancienne co) H&M 
Sac Belleville - Boutique Etoile

Tell me More

09/07/2015

The Place To

Pour manger un bon burger je vais souvent dans le marais coucou la blogueuse  mais rarement à côté du triangle d'or. Ce soir, j'ai bousculé mes habitudes pour découvrir un petit nouveau, The Place To. Ce restaurant a élu domicile au numéro 47 de l'avenue de Wagram. Un quartier d'affaire, plus connu pour ses bureaux que pour ses restos. Et pour cause, je connais ce quartier car il s'agit de l'ancien lieu de travail de mon boy. A l'époque où son cabinet se situait à la station Ternes, nous devions systématiquement nous excentrer pour diner quand je venais le chercher. Le quartier est composé de brasseries traditionnelles, pas forcément à notre goût. Il y a peu de lieux branchouilles, jeunes, avec un concept un peu sympa et novateur. C'était sans compter sur The Place To... un resto créé en décembre dernier par 2 frères et soeurs : Valérie & Benoit. J'ai particulièrement aimé la déco industrielle façon factory New Yorkaise. Les ampoules king size et suspendues à un cable rappellent cette ambiance coffee shop à l'américaine. En arrivant on tombe sur la jolie terrasse surélevée puis sur le bar et la salle très spacieuse. Non sans rappeler le Jardin du Luxembourg, les chaises vertes apportent la touche "titi parisien" à ce cadre très new yorkais. Pas de doute on est bien à Paris. Le resto abrite également une jolie verrière et des balcons. Le cadre est vraiment canon. Sans plus attendre, on commande. Pour tester le restaurant dans les règles de l'art j'ai commandé "entrée-plat-dessert", même si mon cher accompagnateur s'est dévoué et a fini toutes les assiettes. Il n'a pas fallu trop le suplier non plus... Nous sommes deux grands aficionados de foie gras et comme le responsable de salle est originaire du sud-ouest on ne pouvait pas passer à côté. Et nous avons bien fait ! C'est ce que nous avons préféré. Accompagné de toasts légèrement briochés, de gros sel et de confiture de tomates vertes, c'est un sans faute. J'attribue donc un 10/10 à cette entrée. 


A la suite de cette explosion gustative, nous avons opté pour un burger. Oui je sais, après du foie gras c'est plutôt atypique et copieux mais que voulez-vous quand je vois le mot burger à la carte, je ne réponds plus de rien. Je devais voir ce que ces deux petits pains ronds avaient dans le ventre. J'ai opté pour un Classic Burger bacon tandis qu'Antoine a été plus téméraire et a jeté son dévolu sur le "burger-qui-pique" ! A base de Chorizo et de sauce qui dépote. On a particulièrement apprécié les frites maison. Petit bémol pour la cuisson des steaks que nous avions respectivement demandée à point et saignant. Nous avons tous deux eu des viandes bien cuites. J'enlève donc un petit point pour la cuisson et le manque de cheddar (j'aime quand ça dégouline). Mention spéciale pour le pain qui semble homemade. C'est donc un 8/10 pour ce burger. 

Nous ne pouvions pas partir sans tester les petites douceurs de la carte. On voulait être raisonnable et partager le dessert mais finalement... Un mi-cuit et un millefeuille pour la huit ! Ben quoi, c'est pour l'onglet Food du blog. On peut rarement se tromper en choisissant un mi-cuit au chocolat. Coulant en son coeur, celui là était particulièrement bon et le chocolat utilisé était vraiment de qualité. Nous avons globalement passé un très bon moment avec une équipe efficace et un service rapide. Merci à Valérie pour son accueil ! 
47 avenue de Wagram 75017 PARIS
01.45.74.79.28
Tell me More

03/07/2015

10 conseils pour vos photos Instagram


S'il y a bien un réseau social que je chéris bien plus que les autres c'est Instagram. J'aime son côté visuel, esthétique, instantanée. J'aime les options qu'il nous offre, les améliorations faîtes par les mises à jour. La possibilité de jouer avec la luminosité, les ombres, la chaleur, pour créer son filtre sur mesure. Sur cette plateforme je partage un peu plus mon quotidien que sur les autres. Sûrement parce que je m'y sens mieux qu'ailleurs et que j'y passe trop longtemps !

Je vous propose aujourd'hui de vous livrer mes 10 astuces pour obtenir un cliché captivant et qui saura retenir l'attention de vos followers. 

1. La luminosité : La clé de la réussite en matière de photo démarre par un bon éclairage. Qui dit lumière dis de préférence lumière naturelle. Bien sûr vous pourrez toujours améliorer une photo trop sombre en post production à l'aide d'une appli ou directement avec les paramètres proposés par Instagram. Cependant, vous perdrez automatiquement en qualité et la photo risque d'être pixellisée si vous abusez de la surexposition. Si je peux vous donner un conseil c'est d'éviter les photos de nuit ou même le soir et de privilégier les photos en extérieur ou de jour. Les soft box et autres lumières d'appoints sont à bannir, elles ont un résultat froid et bleuté qui est parfois disgracieux et peu réaliste. Je garde la mienne pour certaines vidéos.

2. Le support : cela peut être une table, un tapis fluffy, un drap, un rideau, ou même un pull avec un joli motif ! Soyez créatifs. Si par exemple votre table basse est noir et pas vraiment à votre goût, vous pouvez acheter un petit support blanc en pvc de forme carré chez Castorama. Plus rigide qu'une feuille vous pourrez en plus le laver et le garder très longtemps. L'effet brillant du pvc apportera de jolis reflets à vos objets. 

3. La netteté : la qualité de la photo est un point à ne pas négliger à l'heure de partager vos petits instants de vie sur les réseaux. A l'heure des iPhone 6 et des réflex le niveau est élevé et la "concurrence" est rude. Dans le sens où avoir un bon matériel est de plus en plus accessible. Du coup on est tenté (surtout quand on a un blog) d'acheter les derniers modèles. Personnellement je possède un iPhone 5C (ce qui n'est pas le dernier cri en terme de Smartphone) avec lequel je prends toutes mes photos et je ne compte pas en changer de si tôt car il est le seul à être corail (je n'aime pas les coques donc ça donne un peu de gaieté). Si je ne prends jamais mes photos avec mon réflex (celui-ci est réservé au blog et à mes vidéos), c'est pour plusieurs raisons. La première, pour le côté pratique et léger du smartphone. Je ne me vois pas m'encombrer d'un énorme appareil à chaque sortie entre amis ou en famille. Ensuite je trouve qu'Instagram rime avec instantanéité et qu'il est important de ne pas dénaturer le concept de base de ce réseau. A savoir, partager des instants de vie de manière spontanée. C'est justement cette spontanéité qui se perd avec les appareils qui ont un effet trop "carte postale" à mon sens. Je ne "follow" pas les personnes qui ont des galeries d'art à la place d'un feed qui leur ressemble. J'aime m'identifier à la personne que je suis et le fait de tout maîtriser met une énorme distance avec sa communauté. C'est la même chose que pour les blogs un peu trop "Vogue". Même combat. Alors je ne dis pas que c'est mal si vous le faîtes, je ne vous blâme pas mais dans mon cas, je ne me vois pas attendre de rentrer chez moi pour tout transférer sur l'ordi puis sur l'iPhone pour partager ma vie en décalé. Je poste TOUT le jour J où je ne poste pas.

4. Nettoyer son objectif : Cette partie est imbriquée avec le point précédent. Ils vont forcément de paire. Pas de photo nette sans appareil photo totalement propre. Cela peut paraitre anodin voir même logique pour certaines mais je vois de nombreuses photos floues sur mon fil d'actualité. Depuis que je connais cette astuce, je mets toujours un peu de buée sur l'objectif que je nettoie sur mon tee shirt  (la débrouille) avant chaque prise de vue et je vois nettement la différence niveau qualité/flou/netteté. 

5. L'inspiration : il y a souvent des effets de mode sur instagram. Prendre plutôt son assiette de biais, en diagonale, le trop blanc, les ananas, la surexposition, les bouées donuts dans la piscine à l'approche de l'été... Tout plein de clichés. Essayez de fuir les tendances et de vous créer votre propre identité visuelle. Laissez aller votre goût. Ne faites pas de plagiat et ne regardez pas trop ce que fait votre voisine. Il faut savoir se détacher pour créer. Cependant il est important de nuancer le propos et de ne pas confondre inspiration et plagiat. Il n'y a aucun mal à taper le hashtag du sujet qu'on allait photographier pour voir ce qui a déjà été fait. Vous pourrez ainsi, soit vous en éloigner, soit faire mieux (haha) soit piocher quelques idées ici et là afin de mixer le tout et obtenir votre propre mise en scène. 

6. La règle des tiers : Cette règle permet d'éviter les photos de travers mais aussi de centrer votre sujet. Il existe une option sur instagram qui vous aidera à prendre vos photos les plus droites possible. Il s'agit de la petite grille tout à gauche de l'appareil photo inversé et du flash. Elle divise l'écran en 9 petites cases et permet de suivre des lignes par rapport à une ligne d'horizon ou encore à un bâtiment qui ne serait pas parfaitement perpendiculaire à une des lignes. Bref c'est très pratique !

7. L'angle de prise de vue : En ce qui concerne l'angle des photos, là aussi il y a des effets de mode. En ce moment, on photographie la nourriture d'en haut, voir de très haut. On monte sur une chaise (pas moi promis), on se lève au resto (ça oui) pour prendre la table vue d'en haut. Bref, on prend de la hauteur par rapport au sujet principal. Cependant, il y a un risque, c'est d'avoir un effet plat. Une photo raccourcie. Sans aucun relief. Cela donne une photo moins intéressante qu'un burger vue de l'intérieur ou d'en bas par exemple. Mais après ça se discute. Tout ça est très subjectif. A vous de faire votre choix. Ou de varier les plaisirs. 

8. Le décor : Fond neutre ou avec une mise en scène ? Vaste débat. Tout dépend du résultat escompté et de votre but. Si vous voulez mettre en valeur un produit en particulier, sa couleur, sa texture, un produit de beauté par exemple, pourquoi pas choisir un fond uni et neutre pour le faire ressortir au maximum. Une mise en scène permet selon moi de personnaliser un peu plus un cliché et de découvrir votre univers. il est bon de mettre un peu de vous dans vos photos. Parfois je vois des visuels mettant en avant un produit au centre de la photo et finalement on s'attarde plus sur les détails qui sont autour. Les livres, les petits objets de décoration. C'est pourquoi on peut flouter le fond pour qu'il se fasse discret et ne prenne pas le pas sur l'objet central. Mais là encore, je trouve que le flou est réservé au blog et qu'il s'agit d'un outil trop poussé pour instagram. C'est risqué de proposer à son audience la même chose partout. Celle-ci risque de venir voir un concentré sur instagram et de ne plus visiter le blog. C'est notamment le cas pour les #OOTD. 

9. Les applis : Sublimer oui mais retoucher non. Une fois le cliché enregistré dans la pellicule de votre Smartphone vous pouvez l'embellir un peu en éditant la photo. Deux options s'offrent à vous. Choisir des filtres tout fait (personnellement je n'utilise jamais ceux d'instagram) ou jouer avec les contrastes, la chaleur, la luminosité et les ombres. J'ai tendance à plutôt opter pour la deuxième option. Je trouve les réglages instagram très bien pensés même si parfois je craque pour un filtre sur mes applications favorites : afterlight pour ajouter des faisceaux lumineux ou des bandes blanches pour un effet magazine (perso je prends tout en carré donc inutile pour moi), PS Express (une version allégée de photoshop) qui permet de gommer un défaut, une poussière, ajouter une teinte rosée, mais aussi apposer de jolis filtres comme SPRING mon préféré, qui fait poper les couleurs. J'aime également Rookie avec des filtres clés en main qu'on peut doser et atténuer à l'infini. En règle général je vous conseille de rester fidèle à la réalité, d'éviter de trop lisser, transformer l'image.

10. Prendre ses photos en passant par l'appareil de votre Smartphone et non par l'appareil de l'application instagram. Cela peut paraitre évident ou insignifiant pour certains mais en réalité ça ne l'est pas tant que ça. Via l'application les photos sont assombries et on ne peut pas taper sur une zone pour éclairer les ombres. Or, cela est possible via l'appareil interne de votre téléphone et donne des photos plus lumineuses.

J'espère que ces quelques conseils vous auront aidé. Que vous pourrez ainsi être encore plus fières de vos photos. Je suis sûre que certaines sont déjà de vraies expertes. Alors n'hésitez pas à me laisser vos applis préférées et vos conseils en commentaires. 
Tell me More

29/06/2015

WISHLIST SOLDES SS 15

Cette année, j'ai décidé de faire les soldes sur le net. Pour éviter d'être trop tentée par la montagne de fringues qui se présentera en face de moi mais aussi par gain de temps. J'apprécie également le fait que les habits n'aient jamais été portés et qu'ils arrivent sous blister. Souvent pendant les soldes les vêtements sont un peu malmenés en boutique alors que ce n'est pas le cas online ! Je vous ai concocté ma wishlist idéale avec les tendances qui me plaisent le plus en ce moment. A savoir : le blanc, les shoes façon flip/flop de piscine, les lunettes effet miroir, les franges et look de festival et enfin, ma grosse envie du moment : les maillots de bain une pièce. Mais attention, on évite le maillot mémérisant et on opte plutôt pour un bustier effet métallisé. A porter même la journée avec un short en jean taille haute par dessus ! Pour voir d'où viennent les vêtements et leur prix, il vous suffit de survoler l'image et de cliquer directement sur le produit qui vous intéresse. Attention, certains prix ne prennent pas en compte la réduction, du coup, belle surprise en allant sur l'e-shop, notamment pour le maillot à moitié prix :)

Et vous les filles, quels sont vos e-shop préférés en la matière ?
Tell me More

21/06/2015

Quelle Terracotta choisir ?



A l'arrivée des beaux jours, les marques se mettent à sortir leur collection "sunkissed" afin de nous aider à patienter jusqu'aux vacances. Entre deux saisons, il est parfois compliqué d'assumer son teint blafard. Pour tricher et patienter en beauté, j'aime appliquer des textures poudres. Je ne suis pas de celles qui usent et abusent d'auto-bronzants ou, (erreur fatale) de celles qui prennent un fond de teint 2 teintes au dessus de leur carnation. Je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'une texture poudrée pour rehausser son teint de façon naturelle. En terme de poudres bronzantes, une marque se démarque largement depuis plusieurs décennies. Il s'agit de Guerlain, créateur de la première terre de soleil. Cette poudre mythique baptisée Terracotta en 1984, sera souvent imitée mais jamais égalée. Si bien, que le mot Terracotta est presque devenu un nom commun utilisé et repris pas de nombreuses marques.

J'ai commencé à faire ma petite collection de terres de soleil Guerlain depuis mes 15 ans. Ma marraine m'en offrait une à chaque Noël, comme un petit rituel qui m'accompagne encore aujourd'hui. J'ai commencé avec la 4 saisons sur mesure (en teinte Brunettes), très facile à manier, elle évite le beauty faux pas et est parfaite pour commencer. Elle possède 4 teintes dans un même poudrier et s'adapte à l'intensité de notre hâle. On peut donc l'utiliser été comme hiver et elle reste un de mes coups de coeur. Ma petite madeleine de Proust que j'ai racheté encore et encore. J'étais toujours épatée de ne jamais parvenir à atteindre la fin du pot alors que je l'utilisais au quotidien. La poudre est magique et ne se creuse pas. De plus, elle sent toujours aussi bon 4 ans après (oui j'arrive à les garder 4 ans) et ne se dénature pas. Si les textures liquides s'abiment rapidement, vous pouvez aisément garder une poudre jusqu'à la fin du pot !

J'ai ensuite agrandi ma collection avec la Terracotta Poudre Bronzante Hydratante Haute Tenue, vous savez celle qui ne possède qu'une seule couleur mais avec le logo incrusté au centre. Une valeur sûre et qui hydrate la peau. Je possède la 03 Naturel Brunettes. 

Récemment, la marque a lancé la gamme Joli Teint avec un produit liquide et une poudre bronzante. Je parle du fond de teint dans cet article. Mais aujourd'hui je tiens à vous présenter mon nouveau coup de coeur. Celui qui détrône presque ma 4 saisons tant il est bien pensé. Il s'agit de la Terracotta Joli Teint avec deux teintes complémentaires. Une petite lune de blush corail incrustée dans la Terracota et une teinte chaude extrêmement light et portable par tous. Un effet bonne mine presque imperceptible mais qui fait tellement la différence. J'adore cette version allégée et plus subtile que les précédentes. Je possède pourtant la 03 Brunettes mais la pigmentation n'a rien à voir avec celle dont je vous ai parlé juste avant. J'aime utiliser cette petite nouvelle en faisant virevolter mon pinceau dans le blush (corail abricoté pour les brunes et rose pour les blondes) et la poudre bronzante simultanément, afin d'obtenir un résultat pêche absolument incroyable. Pour moi c'est une poudre embellissante, je pourrai presque la mettre sur l'ensemble du visage. L'odeur est encore plus à tomber que les précédentes, c'est dire ! Selon moi, cette Terracotta est complètement universelle, elle pourra convenir au plus grand nombre.


* C o n c o u r s  F e r m é *

Je vous propose aujourd'hui de remporter une des poudres et son étui bleu-lavande afin de l'emmener à la plage ou à la piscine sans l'abimer. Son petit étui en silicone la protègera des éclaboussures. Pour participer, il vous suffit de me dire en commentaire où emporterez-vous votre Terracotta cet été ? Sans oublier de m'indiquer votre Terracotta préférée entre Terracotta Poudre Bronzante, Terracotta Light et Terracotta Joli Teint (mon coup de coeur). Le règlement et tous les détails du concours se trouvent ici

Si vous hésitez et ne savez pas laquelle pourrait correspondre à votre carnation, vous pouvez vous rendre sur la Consultation en ligne élaborée par Guerlain pour vous aiguiller dans votre choix de la Terracotta idéale. Le test ne prend que 2 minutes et est très bien pensé. 

Le concours est ouvert à la France Métropolitaine jusqu'au 28/06/2015. Je tirerai au sort 5 gagnantes le 8 juillet et les contacterai directement. C'est pourquoi il est important de renseigner votre adresse mail au moment de me laisser votre commentaire. 

Bonne chance !
Tell me More

16/06/2015

Wet Force


Le 4 juin dernier j'ai eu la chance de partir pour 2 petits jours dans le sud-est de la France pour découvrir le SPA Shiseido ainsi que la dernière innovation de la marque, la gamme solaire Wet Force. L'idée du séjour était de tester ces nouveaux protecteurs solaires en condition réelle. Quoi de mieux que la Côte d'azur pour vivre cette expérience au sein de l'hôtel Mas Candille. Ce petit havre de paix se situe à Mougins, entre Cannes et Nice. Même si je passe tous mes étés à Cavalaire, non loin de Cannes, je ne connaissais pas du tout ce petit village Médiévale à la forte empreinte artistique et je dois dire que je suis tombée sous le charme de cette partie de la Provence. Pour la petite histoire, Picasso y avait installé son atelier pendant quinze ans, d'où la dimension artistique qui émane de cette ville. Champs de lavande à perte de vue, odeur de jasmin et temps de rêve, toutes les conditions étaient rassemblées pour tester les nouvelles crèmes solaires dans une ambiance estivale.

En terme de solaires il est assez difficile d'innover. De nombreuses contraintes entre en ligne de compte quand il s'agit de protecteurs. On peut innover sur les textures, les odeurs, sur l'aspect sensoriel en général mais le pari était assez risqué à l'heure de créer une réelle innovation technologique. Shiseido à choisi de s'attaquer à l'ennemi numéro 1 des crèmes solaires à savoir l'eau. Le but était d'en faire son allié. Cette nouvelle génération de solaires a une efficacité renforcé au contact de l'eau. La protection augmente de 10% après immersion dans l'eau. C'est aussi le cas avec la transpiration. Le voile protecteur est renforcé après la baignade ce qui est totalement révolutionnaire ! On a toute déjà fait l'expérience de se tartiner de crème, de plonger dans la piscine et d'avoir une affreuse auréole huileuse dans l'eau ainsi qu'un voile blanc disgracieux sur la peau. Il est alors inévitable de repasser par l'étape crème solaire après la baignade. Ici, plus la peine de se soucier d'en remettre toutes les 2 heures ou après chaque baignade puisque plus vous mouillerez votre peau et plus vous serez protégées. Ingénieux non ? 
 Au delà de l'aspect technique, j'ai remarqué un effort tout particulier sur la texture et le ressenti sur la peau. Je l'ai fait testé au boy qui a tout de suite souligné cet aspect là. Le fini est poudré, absolument pas collant. C'est assez déroutant de ne pas avoir la sensation d'appliquer une crème. On l'oubli sur la peau et on se surprend même à préférer notre peau avec la crème. Le fini sec au toucher est très agréable pour l'été. On se sent tout de suite plus frais. Visuellement, j'apprécie aussi le fait que la crème ne fasse pas une couche blanche sur ma peau après baignade. Bien que le produit ne soit pas fait pour accélérer le bronzage ou embellir la peau, il reste esthétique. Après un séjour à visiter les îles de Lérins en plein soleil sous 30° je n'ai pas eu un seul coup de soleil. Good job Wet Force ! Même si je suis d'origine espagnole, j'ai un teint assez clair et je suis sujette aux lucites. Aucun problème cette fois-ci alors qu'il s'agissait de mon premier vrai bain de soleil de l'année.

Si au début j'avais peur qu'il s'agisse d'un discours marketing, j'ai été plus que convaincue quand la biologiste de la Team nous a fait cette démo en live (Mouna You're DA BEST). Dans un des pots, la fameuse crème Wet Force mélangée à de l'eau, et dans l'autre pot une crème Haut de gamme également, mais issue d'une autre marque. D'un côté l'eau se mélange à la crème et devient alors plutôt un lait, et de l'autre la crème réagit comme l'huile et l'eau. Elles ne se mélangent absolument pas. Nous devions alors poser notre verdict et dire où se trouvait la crème Shiseido selon nous. Bien évidemment Wet Force se trouve sur la gauche et est resté ainsi pendant des heures, même après le retour en bateau sous une chaleur de feu.


Si j'aime utiliser un SPF 30 pour le corps, j'ai été ravie de voir qu'il existait une version indice 50 pour le visage dans cette gamme. Le fini est tout aussi agréable. Parfait pour ma peau mixte qui a tendance à briller très rapidement l'été. Le fini poudré matifie mon visage et là encore je préfère ma peau avec, que sans. Fait très rare avec les crèmes solaires que je déteste utiliser sur le visage. En général, elles obstruent mes pores et je dois faire très attention à bien nettoyer et exfolier ma peau le soir en revenant de la plage. Là ce n'est pas le cas. Elle est non comédogène et ne me provoque aucun bouton. J'utiliserai ces deux crèmes cet été sans hésitation puisque j'ai trouvé qu'elles protégeaient bien plus que mes crèmes de coquetteries (Nuxe ou encore Lancaster). Le seul bémol, le format corps aussi petit que le format visage et que je vais finir bien trop vite, (surtout que monsieur me la vole...)



Gamme Wet Force disponible chez Nocibé
Article rédigé en collaboration avec la marque



Tell me More

10/06/2015

Ni brune ni blonde !


Si vous suivez mes aventures capillaires vous savez peut être que je passe du long au court sans demi-mesure et du clair au foncé sans la moindre inquiétude. En général, j'ai envie de retrouver mon brun l'hiver et j'ai besoin de lumière à l'approche de l'été. Nous sommes en juin et j'avais justement envie d'un effet coup de soleil. Avec une peau hâlée je trouve ça juste idéal. J'avais tenté le Sunlight chez Jean Louis David en avril mais le résultat cuivré n'était pas à mon goût. Quand on éclaircit du brun/châtain on passe forcément par des reflets roux disgracieux si on ne laisse pas poser assez longtemps. J'étais donc entre deux. Sans vraiment avoir l'effet doré retour de vacances que j'aime tant. J'ai essayé de patiner tout ça avec le Soin Patine Dessange (qui a bien atténué l'effet cuivré) mais j'avais quand même une sacrée démarcation au niveau des racines. Un effet mèche coucou le zèbre. Tout ce que je fuis. Le Bronde (contraction de brune et de blonde) étant un éclaircissement très naturel et diffus je me suis dit que c'était exactement ce qu'il me fallait. A la différence du Tie and dye, il ne tranche pas d'un coup entre le blond et le brun façon Daphné Burki. Ce qui est très joli mais compliqué à assumer si tu ne bosses pas chez Canal... Le Bronde est parfaitement adapté pour les brunes qui ne veulent pas choisir entre le blond et le brun et qui ne veulent surtout pas s'embêter à entretenir les racines au moment de la repousse. Il s'harmonise à merveille avec les peaux un peu mates. Je n'ai pas du tout la bonne tonalité de peau pour être blonde (et je tiens à ma base châtain) du coup c'était le bon compromis !

Il était impensable que je fasse ça toute seule chez moi du coup j'ai décidé de me rendre dans un salon que je recommande souvent sur instagram car je lui fais entièrement confiance : Loft By Denis. Un salon branché mais tout sauf guindé. Je ressors toujours avec une coupe facile à vivre et féminine. Jamais trop expérimentale. C'est Océane qui s'occupe de moi (et de MisterSooz depuis très longtemps). Elle a les cheveux jusqu'au bas du dos (c'est une rock-star avec des piercing et un super look, forcément) et c'est bien la seule coiffeuse à qui il faudrait presque dire "tu peux y aller, vas-y coupes plus". Elle préfère pas assez que trop. Et ça, ça me rassure. On fait toujours la coupe petit à petit, on ajuste. Quand je n'ai pas besoin de couper elle ne fait rien et quand c'est juste les pointes c'est juste les pointes pour de vrai ! Et ça c'est tellement rare...


Concernant le processus en lui même, il faut compter 1H30 pour réaliser le Bronde. 2H si vous coupez. Il a été plus long sur moi parce qu'il fallait réajuster ma couleur naturelle en racine. Océane a joué les magiciennes en faisant un balayage binôme. Elle a fait des petites mèches plus foncées entrelacées en racine pour retrouver ma couleur naturelle et enlever les démarcations de mon ancien Sunlight qui commençait beaucoup trop haut, puis elle a créé des mèches plus claires sur les mi-longueurs pour obtenir le Bronde. Pour être sûre d'éviter les reflets roux, Océane a terminé le processus en me faisant une patine dialight cendré au bac. Après ça, le tout était incroyablement fondu et j'avais enfin un vrai Bronde ! Je suis incapable de voir qu'elle a fait une couleur foncée en racine et des mèches plus claires sur le bas. En tous cas l'effet naturel est bien là et je vais pouvoir les faire repousser sans avoir à entretenir les racines puisqu'elle a pris soin de commencer à éclaircir plus bas et d'entrelacer les mèches. Good job !


J'ai coupé un tout petit peu mes cheveux, sans vraiment toucher à la longueur. Je voulais juste atténuer le plongeant que je ne trouve plus d'actualité. Et j'ai demandé à Océane de faire un léger dégradé sur le devant pour avoir des mèches plus courtes qui encadrent mon visage quand je les attache. J'avais jusque là de longues mèches sur le devant du visage ce qui rend le tout un peu triste à mon goût.

* C O N C O U R S *

Surprise, surprise !! 10 d'entre vous pourront avoir le même résultat et profiter d'un Bronde chez un coiffeur L'Oréal Professionnel. Pour participer il vous suffit de me laisser un commentaire avec votre pire catastrophe capillaire et une adresse mail valide afin que je puisse contacter les gagnantes et leur transmettre le nom du salon. Le concours est ouvert à toute la France et se termine dimanche 21 juin. Les gagnantes seront directement contactées par mail, dimanche soir.


Loft By Denis 
9 rue Tocqueville 
75017 Métro : Villiers 
Tel : 01.48.88.08.88




Tell me More